Accueil Culture 26e édition du FESPACO: le visuel du cinquantenaire, l’œuvre de deux graphistes burkinabè

26e édition du FESPACO: le visuel du cinquantenaire, l’œuvre de deux graphistes burkinabè

699
0
Visuel FESPACO 2019

Ce jeudi 20 septembre 2018 a été lancé, à Ouagadougou, les activités du 26e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Au cours dudit lancement a été présenté le visuel du cinquantenaire, l’œuvre de deux graphistes burkinabè Wilfried Ouédraogo et Aimé Bouda.

Du 23 février au 02 mars 2019 dans un contexte marqué par les 50 ans de l’existence du Festival, Ouagadougou abritera pour la 26e fois le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). A cet effet, le nouveau visuel du cinquantenaire, a été présenté officiellement par le Délégué général le comité du FESPACO, l’œuvre de deux graphistes qui sont Wilfried Ouédraogo et Aimé Bouda retenus suite à un appel d’offre dont le président du jury a été Philippe Sawadogo.

Du point de vue technique, il a souligné qu’on pourra retenir les couleurs avec une dominance du noir qui évoque les salles obscures de cinéma. Quant au jaune or, il a laissé entendre qu’il donne le ton festif du cinquantenaire avec dans le fond un éclat de peinture comme des pépites. « Ce jaune mentionne qu’il s’agit d’un jubilé d’or ».

En plus des couleurs, il a souligné des éléments de langage tels que l’Etalon de Yennenga, le logo du cinquantenaire, le pagne traditionnel peuhl fait à la main pour marquer l’originalité et les valeurs du terroir porté par l’actrice Mouna Ndiaye, à la fois Burkinabè, Sénégalaise, Guinéenne et Ivoirienne, « symbole du panafricanisme ».

Son regard et sa prestance pleins d’assurance, de délicatesse et de joie laissent entrevoir un avenir radieux, ont-ils expliqué.

Par Alimatou SENI (Stagiaire)

Laisser un commentaire