Accueil Politique Présidentielle de 2020 au Burkina : le Mouvement EKO 2020 en ordre de...

Présidentielle de 2020 au Burkina : le Mouvement EKO 2020 en ordre de bataille

232
0
Une vue des membres du Mouvement

Le Mouvement KDO, qui n’est pas un parti politique, a, au cours d’une conférence de presse, ce 4 juillet 2020 à Ouagadougou. Au cours des échanges à la presse, il s’est agi de présenter le mouvement et donner ses objectifs, tout en justifiant son envie de changement à la tête du pouvoir au Burkina Faso.

Selon les animateurs de la conférence de presse, le Mouvement EKO 2020 a été mis en place par des jeunes dans le but d’accompagner la candidature de Eddie Komboigo. Aussi, le mouvement est animé par des jeunes engagés en politique pour qui il y a urgence « d’évincer ce régime incompétent (du MPP) par la voie des urnes ». Pour ce faire, c’est Eddie Komboigo leur champion : « Nous avons vu en Eddie Komboigo un souffle nouveau, un dynamisme contemporain, une ambition actualisée d’un monde nouveau aux allures d’une aiguille de montre ».

Ils disent vouloir le changement, parce qu’ils estiment qu’il y a trop de choses à redire sur la gestion du régime du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) : « La question sécuritaire cohabite désormais avec un pillage organisé du peu de ressources dont nous disposons ».

Une vue des porte-paroles du mouvement

Ils ajoutent être « témoins de cette vague de déplacés internes, des massacres et attaques liés au terrorisme et aux conflits communautaires aux relents ethniques, dénonciations quotidiennes de corruption, gabegies, de favoritisme ou de dilapidation de ressources ».

Les premiers responsables du Mouvement EKO 2020 ont aussi invité les jeunes à s’enrôler pour qu’ »au soir du 22 novembre 2020, le changement soit au rendez-vous avec le candidat Eddie Komboigo ». Ils sont convaincus que la carte d’électeur est le seul moyen légal pour l’alternance.

Par ailleurs, le Mouvement EKO 2020 est revenu sur la nécessité d’une réconciliation nationale.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire