Accueil Communiqué de presse Attaques de Ouaga: la déclaration de l’Union européenne

Attaques de Ouaga: la déclaration de l’Union européenne

537
1

Les attaques, qui ont ciblé l’Etat-major général des Armées et l’ambassade de France au Burkina Faso, ont suscité la déclaration du Porte-parole de l’Union européenne, dont voici le contenu.

Le Burkina Faso a été la cible de nouvelles attaques terroristes dans sa capitale, Ouagadougou. Ces attaques ont visé particulièrement l’état-major des armées ainsi que l’ambassade de France et ont fait de nombreuses victimes. L’Union européenne exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes, et son entière solidarité au gouvernement ainsi qu’à l’ensemble du peuple Burkinabè.

Notre détermination à appuyer le Burkina Faso ainsi que les Etats de la région dans leur lutte contre le terrorisme, au niveau national ainsi que dans le cadre du G5 Sahel et de sa force conjointe, reste entière, comme souligné le 23 février lors de la Conférence internationale pour le Sahel à Bruxelles.

Face à ce défi commun, nous restons unis pour y répondre ensembles.

1 Commentaire

  1. Comme à mon habitude, je ne peux pas mempêcher de réagir quand je lis lexpression : il ne se passe pas grand chose. Est-ce quon parle bien de laffrontement entre la communauté dAlexandrie et les Sauveurs ? Laction nétait pas en reste. Ou alors sagit-il du début avec les Chuchoteurs ? Kirkman a réussi à confronter la volonté de construction dune société inclusive par Rick Grimes, à un groupe dindividus dont les valeurs sont inconciliables avec les siennes, dans une confrontation tant physique quidéologique. Pendant mes vacances du moment, jai fini par trouver le courage de me plonger dans le tome de la petite bédéthèque des savoirs sur Les droits de lhomme. La confrontation avec les Chuchoteurs et limpossibilité dune coexistence pacifique (sans même parler dunification des 2 communautés) se base exactement sur lenjeu de la Déclaration universelle des droits de lhomme, à savoir lattente implicite du citoyen quant à ses droits, ceux-là même qui sont explicités dans la Déclaration universelle.

Laisser un commentaire