Accueil A la une Blanchiment de capitaux à Ouagadougou : trois présumés malfrats aux arrêts

Blanchiment de capitaux à Ouagadougou : trois présumés malfrats aux arrêts

784
0

Le Service Régional de la Police Judiciaire du Centre (SRPJ/C) de la Police burkinabè, a mis aux arrêts trois présumés malfrats « spécialisés dans le blanchiment de capitaux » et qui menaient leurs activités dans la ville de Ouagadougou.

Les présumés malfrats, tous de nationalité étrangère, « munis de 509 cartes bancaires, procédaient à des retraits auprès des distributeurs automatiques de banque entre minuit et 3h du matin », informe une note de la police.

« Plus d’une cinquantaine de guichets automatiques de banque » ont été visités par ces présumés délinquants.

Ils ont pu retirer, entre le 6 et le 13 juillet 2020, la somme de « 31 564 000 FCFA », qu’ils ont « transféré vers le Nigéria ».

Parmi ces présumés délinquants, deux étaient de passage à Ouagadougou et le troisième, leur hôte, un résident étudiant.

La Police Nationale qui salue la collaboration des populations qui ont permis l’atteinte de ce résultat, les invite à ne pas n’hésiter à dénoncer les cas suspects aux Forces de Défense et de Sécurité, via les numéros verts que sont : le 17 (Police Nationale), le 16 (Gendarmerie Nationale) et le 1010 (Centre National de Veille et d’Alerte).

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire