Accueil Politique Burkina: Clément Sawadogo passe le témoin à Maxime Koné au MATDS

Burkina: Clément Sawadogo passe le témoin à Maxime Koné au MATDS

Clément Sawadogo (à gauche) passe le témoin à Maxime Koné (à droite) au MATDS

L’ex ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), Clément Sawadogo a passé le témoin le mercredi 15 décembre 2021, à son successeur Maxime Koné, qui assurait jusque-là le ministère de la Sécurité. Le ministre sortant a déclaré avoir «quitté le MATD non sans regret mais avec le sentiment d’avoir accompli sa mission».

Nommé le 13 décembre dernier ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Maxime Koné, a officiellement pris fonction le mercredi 15 décembre 2021. En effet, le ministre Clément Sawadogo, qui dirigeait le département de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), lui a passé le témoin dans l’après-midi du mercredi au sein du ministère.

M. Sawadogo a exprimé «toute sa gratitude et sa reconnaissance» au président du Faso pour la confiance à lui accordée; remercié le Premier ministre sorti, Christophe Dabiré, ainsi que l’ensemble de ses collaborateurs pour leur accompagnement.

«Je quitte le MATD non sans regret mais avec le sentiment d’avoir accompli ma mission», a déclaré ce haut cadre de l’Administration, tout en félicitant son successeur pour avoir pris les rênes du MATD.

Clément Sawadogo a vu en son suppléant «un cadre pétri d’expérience, plein de dynamisme et ouvert au dialogue» et s’est dit convaincu qu’il réussira dans ses nouvelles fonctions. «Que Dieu vous accompagne dans cette noble et exaltante mission», lui a-t-il souhaité.

M. Sawadogo a aussi exhorté ses désormais anciens collaborateurs à apporter «tout leur soutien» au ministre Maxime Koné dans l’accomplissement de sa nouvelle mission.

En rappel, Clément Sawadogo a pris fonction le 14 janvier 2021 en qualité de ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, après la réélection du président Kaboré pour son second mandat.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire