Accueil Société Burkina : des policiers radiés en sit-in au ministère de la Sécurité

Burkina : des policiers radiés en sit-in au ministère de la Sécurité

Manifestation des policiers radiés au ministère de la Sécurité intérieure

Des policiers radiés à la suite d’une mutinerie en 2011 ont tenu, dans la matinée du lundi 24 avril 2017, un sit-in au ministère burkinabè de la Sécurité intérieure, dans le but de revendiquer leur réintégration dans les effectifs de la police nationale.

« Aujourd’hui nous devons rejoindre les rangs », affirment les manifestants, notant qu’ils sont « plus que jamais déterminés à œuvrer pour un vrai changement à la police ».

Ils estiment être des « victimes », après cette radiation, interpellant la hiérarchie policière afin qu’elle se « rachète en les réintégrant dans leurs fonctions ».

« Nous sommes et nous avons été des victimes », indiquent les manifestants dans une déclaration transmise à la presse, accusant la hiérarchie d’avoir « trompé tout un peuple en leur disant ce que (eux n’ont) jamais fait ».

En 2011, des policiers et militaires ont manifesté en tirant en l’air pour protester contre des « mauvais traitements » dont ils disaient être victimes. C’est à la suite de cette manifestation qu’une centaine de policiers ont été radiés des effectifs de ce corps.

Ils exigeaient, entre autres la transparence dans les contrats concernant les services payés qu’effectuent les policiers.

Daouda ZONGO

1 Commentaire

Laisser un commentaire