Accueil Société Burkina: du matériel informatique pour la gendarmerie nationale

Burkina: du matériel informatique pour la gendarmerie nationale

Le matériel remis à la gendarmerie nationale (Ph. Wakat Séra)

L’université Aube Nouvelle, ex-ISIG international, a remis ce mercredi 28 novembre 2018, à Ouagadougou, du matériel informatique à la gendarmerie nationale. Ce don, évalué à plusieurs millions de francs CFA, est composé de plus de 100 ordinateurs et d’un drone.

Cette cérémonie de remise a été présidée par le ministre d’Etat, Simon Compaoré, ex-ministre de la Sécurité et Clément Pingdwendé Sawadogo, actuel ministre en charge de la Sécurité.

C’est au total 105 ordinateurs de marque HP haut de gamme et un drone » qui ont été offerts à la gendarmerie pour que la force remplisse sa mission, a précisé le donateur, Yanta Isidore Kini, le président directeur général et fondateur de l’université Aube Nouvelle, au camp Paspanga, devant les officiers et sous officiers de la gendarmerie notamment le chef d’état-major général de la gendarmerie (CEMGA), Bruno Marie Omer Tapsoba.

Le matériel remis à la gendarmerie nationale (Ph. Wakat Séra)

Pour le patron de Aube Nouvelle, cette remise vise à améliorer les conditions de travail des pandores, mais surtout de permettre d’améliorer qualitativement le rendement de leurs services.

M. Kini a expliqué que c’est après avoir fait des tours au niveau des services de la gendarmerie qu’il a constaté une insuffisance du matériel informatique. C’est pourquoi il a voulu faire ce geste citoyen envers les gendarmes pour les encourager dans leur mission de défense et de sécurisation du pays. La rencontre a été une occasion pour M. Kini de célébrer une amitié entre lui et les ministres Simon Compaoré et Clément Sawadogo qui lui ont donné des coups de pouce quand il en avait beaucoup besoin au début de son entreprise.

Isidore Kini, fondateur de l’université Aube-Nouvelle, prononçant son discours à la remise du matériel à la gendarmerie (Ph. Wakat Séra)

Le ministre de la Sécurité a salué le geste citoyen de M. Kini, « un homme exceptionnel qui se bat pour le développement » de son pays. « Il y a beaucoup de rapports qui sont produits, beaucoup de procès-verbaux d’audition, ce sont des officiers de police judiciaire (les gendarmes) qui à tout moment produisent des documents », a justifié le ministre Sawadogo qui s’est réjoui de cette remise.

Il a fait observer que les ordinateurs font partie des matériels les plus nécessaires dans le travail d’un gendarme. Après avoir signifié que le gouvernement exprime à M. Kini « toute sa reconnaissance pour ses nombreux sacrifices», il a rassuré que ce matériel qui vient à point nommé sera bien utilisé pour le bonheur des populations.

Le CEMGA de la gendarmerie, Bruno Marie Omer Tapsoba

Ce matériel va aller aux « plus petites unités qui sont en manque parce que la gendarmerie reste encore l’une des dernières structures qui utilisent encore des machines mécaniques », a déclaré le chef d’état-major général de la gendarmerie (CEMGA), Bruno Marie Omer Tapsoba.

Photo de famille à la fin de la remise du matériel informatique à la gendarmerie (Ph. Wakat Séra)

Les ordinateurs seront distribués notamment hors de Ouagadougou, a laissé entendre le premier responsable des gendarmes tout en saluant « la gratitude et la générosité » du fondateur de l’université Aube Nouvelle. Il a saisi l’occasion pour lancer un appel à l’endroit d’autres donateurs pour les venir en appui avec d’autres types d’équipements notamment des moyens roulants et du matériel spécifique qu’il n’a pas voulu mentionner publiquement.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire