Accueil Société Burkina: Faut-il supprimer les préfectures ?

Burkina: Faut-il supprimer les préfectures ?

Secrétaire général du SYNACSAB, Adama Bidiga en costume

Au Burkina de plus en plus des voix souhaitent la suppression des préfectures, car pour elles avec la communalisation, les préfets n’ont plus un grand rôle à jouer. Cela n’est pas l’avis du secrétaire général du Syndicat national des Administrateurs civils, des Secrétaires et Adjoints administratifs du Burkina (SYNACSAB), Adama Bidiga qui s’est prononcé sur la question le vendredi 12 mai.

Pour le porte-parole du SYNACSAB, « ceux qui militent pour la suppression (des préfets) méconnaissent le rôle d’un chef de circonscription administrative ».

M. Bidiga qui est lui-même préfet, estime « que supprimer (les préfectures) pour renforcer la décentralisation, c’est aller à l’encontre des dispositions du code général des collectivités territoriales, plus précisément à son article 3 qui dit que la décentralisation s’accompagne d’une déconcentration qui devrait permettre, en tout cas, de renforcer les capacités des collectivités ».

Le porte-parole des administrateurs prend pour exemple des pays comme le Sénégal et le Mali « qui ont goûté à cette amer expérience et qui sont revenus sur leur décision ».

Pour lui le préfet aura toujours son importance au Burkina et sa suppression ne devrait pas être envisagée.

Daouda ZONGO

Laisser un commentaire