Accueil A la une Burkina: lancement de la révision du fichier électoral dans le Sud-ouest

Burkina: lancement de la révision du fichier électoral dans le Sud-ouest

783
0

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry a lancé, ce samedi 7 mars 2020, à Gaoua dans la région du Sud-Ouest, la révision du fichier électoral, en prélude des élections à venir. Ce lancement concerne la zone trois qui est constituée des provinces du Sud-Ouest et du Nahouri.

A cette occasion 1 388 points d’enrôlement sont prévus pour accueillir les personnes en âge de voter pour leur inscription sur la liste électorale.

Président de la CENI, Newton Ahmed Barry

Selon le président de la CENI, il y a 43 000 nouveaux électeurs potentiels dans le Nahouri, 110 000 dans le Bougriba, 199 000 dans le Noubiel et 290 000 dans le Poni, notant que la révision du fichier électoral dans ces localités est un défi. « Chacun de nous est interpelé et mis au défi », a soutenu M. Barry, souhaitant une amélioration du taux d’inscription des femmes.

Le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Tagsseba Nitiéma, s’est réjoui de la présence du président de la CENI avec une forte délégation pour le lancement de l’opération de révision du fichier électoral, dans sa circonscription.

Le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Tagsseba Nitiéma

Pour lui le but de cette révision est d’accroître la surface des électeurs. Il a souhaité une large participation à cet enrôlement. « Nous allons jouer notre participation pour que ce processus soit un succès dans la région », a dit le gouverneur appelant les populations à sortir massivement pour se faire enrôler.

Le représentant de la société civile, quand à lui, a rassuré de leur engagement à accompagner ce processus de révision de la liste électorale et même après ce processus, à travers des sensibilisations des populations.

Les acteurs culturels présents à ce lancement, notamment, l’artiste comédienne Augusta Palenfo et l’artiste musicienne Améty Méria, les représentants des coordinations des jeunes et des femmes du Sud-Ouest, l’opposition et la majorité présidentielle, ont respectivement invité les acteurs culturels, les jeunes, les femmes et toute personne en âge de voter à sortir massivement pour se faire enrôler sur la liste électorale afin de pouvoir voter aux élections à venir. Ils se sont engagés à accompagner le processus.

Le 10 février dernier, le chef du gouvernement burkinabè, Christophe Dabiré, a procédé au lancement officiellement, à Dédougou, dans la Boucle du Mouhoun, la révision de la liste électorale biométrique au niveau national.

Le lancement de l’opération de révision du fichier électoral intervient à la suite de l’enrôlement des Burkinabè de la diaspora qui s’est déroulé du 4 au 26 janvier 2020 et qui a permis l’inscription de 23 484 Burkinabè de l’extérieur.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire