Accueil Sport CAN Gabon 2017: La participation du Burkina a coûté 3 129 916...

CAN Gabon 2017: La participation du Burkina a coûté 3 129 916 586 de FCFA

Le ministre des Sports et des Loisirs entouré de ses collaborateurs au cours d’une conférence de presse ce mardi 14 février 2017 a fait le bilan de la participation du Burkina Faso à la CAN Gabon 2017. Il est ressorti que la CAN a coûté environ 3 129 916 586 de FCFA au budget de l’Etat.

A ces échanges, il a été question du point des personnes ayant composé la délégation à la mission, les moyens financiers que cela a nécessité et les retombées pour le Burkina Faso.
Au niveau de la composition de la délégation, le ministre Taïrou Bangré a fait savoir que ce sont 47 personnes qui étaient de la délégation qui s’est rendue au Maroc pour la préparation des Etalons avant l’ouverture officielle de la CAN. Au Gabon, ce sont 25 personnes relevant du ministère des Sports qui ont participé au voyage, 58 supporters de l’Union nationale des supporters  des Etalons (UNSE) et 20 journalistes. Mais pour le total, ce sont 180 personnes qui ont été prises en charge par le ministère des Sports et des Loisirs pour cette mission du Gabon. A côté de ceux-ci, la Fédération burkinabè de football (FBF) avait sa propre délégation qu’elle a convoyée sur fonds propres composée de 37 personnes.

 

Le ministre a déploré le faible engouement suite à la souscription lancée qui devait servir à soutenir le budget alloué à cette compétition. Par Airtelmoney, il y a eu 54 150 FCFA reçus, l’Assemblée nationale a donné 10 millions et l’UEMOA en offert 50 millions. Mais, à côté du budget prévisionnel, il en fallait plus. Et à en croire le directeur administratif et financier du ministère des Sports et des Loisirs, le budget prévisionnel était de 3 276 862 600 FCFA. De ce montant, il est resté 146 946 014 FCFA.
Pour l’impact de la CAN sur le Burkina Faso, le directeur de cabinet a estimé que ce n’est pas mesurable pour l’essentiel. Mais déjà, il y a eu de l’argent gagné à travers la vente des gadgets sur place à Ouaga par les commerçants burkinabè (drapeau, maillot…).

 

Au niveau social, le directeur de cabinet, Boureima Coulibaly, a fait savoir que la participation des Etalons à la CAN Gabon 2017, a suscité un sentiment nationaliste chez les Burkinabè, cette fierté d’appartenir au Burkina Faso qui a pris des proportions, selon l’équipe qui a animé la conférence de presse.

Mariam KANDO

Laisser un commentaire