Accueil Dernière Actu Commission électorale nationale indépendante : Les fédérations islamiques  « séduites » par les réformes en...

Commission électorale nationale indépendante : Les fédérations islamiques  « séduites » par les réformes en projet

La délégation de la CENI et celle de la FAIB après l'audience

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a, au cours d’une audience le 28 février 2017, présenté à la Fédération des associations islamiques les réformes en projet concernant l’institution dont il a la charge.

Newton Ahmed Barry a poursuivi sa série de visites « protocolaires » en vue de présenter la nouvelle équipe de l’institution. A sa sortie d’audience, il a confié avoir fait un exposé des réformes en projet à la CENI pour permettre à la FAIB de suivre et faire des propositions surtout en lien avec  « la révision du Code électoral qui est en relecture actuellement ». Ces réformes, a-t-il expliqué, sont relatives « au vote des Burkinabè de l’étranger, à la révision du fichier électoral, à la prise en compte de la carte consulaire comme document de vote désormais dans notre pays ».

Le secrétaire général de la FAIB, Cheick Sidi Mohamed Koné a traduit l’appréciation la FAIB non seulement pour la démarche du président de la CENI, mais aussi pour le contenu des réformes proposées qui « prennent en compte nos aspirations notamment le vote des Burkinabè de l’étranger ». La FAIB a été « séduite » par l’ambition du président de la CENI d’organiser « des élections de qualité et à moindre coût ».

Mariam KANDO

Laisser un commentaire