Accueil A la une Eliminatoires Afrique Mondial Qatar 2022: ce mardi, ça passe ou ça casse!

Eliminatoires Afrique Mondial Qatar 2022: ce mardi, ça passe ou ça casse!

(Illustration/foot-africa.com)

«Today na today» comme le disent les supporters nigérians du chaudron de Surulere lors des grands matchs des Super Eagles quand ceux-ci s’appelaient Emmanuel Okala, Christian Chukwu, Segun Odegbami, Rashidi Yekini, ou encore, Nwankwo Kanu, Daniel Amokachi ou Jay-Jay Okocha pour ne citer que ces magiciens du football nigérian. Comme à Surulere stadium, ce mardi, marque un tournant décisif pour les Camerounais, les Marocains, les Maliens, les Sénégalais, les Egyptiens, les Tunisiens, les Ghanéens, les Algériens, les Congolais (RDC), et les Nigérians. Des 10 équipes encore en compétition pour les derniers matchs de barrage pour la Coupe du monde Qatar 2022, quelles seront les cinq qui auront le privilège et la lourde tâche de défendre les couleurs du continent noir? Seule la vérité du terrain nous le dira, à l’issue de ces rencontres où la défaite est interdite. Nigeria-Ghana, Algérie-Cameroun, Maroc-RDC, Tunisie-Mali et l’énorme Sénégal-Egypte, seront tout simplement explosifs comme face-à-face!

Si tout se joue ce mardi, il faut reconnaître un avantage important pris lors des matchs, la plupart à l’extérieur, par les équipes nord-africaines, en situation favorable, mais certainement pas confortable. Le continent noir pourrait donc se retrouver, avec quatre représentants de l’Afrique du nord pour un seul de l’Afrique de l’ouest. Mais, face à Mohamed Salah et ses camarades qu’ils accueillent sur la pelouse encore vierge du stade flambant neuf Abdoulaye Wade de Diamniadio, Sadio Mané et les Sénégalais, champions d’Afrique tout frais, sont bien préparés pour barrer la route aux hommes du Nil qui les avaient battus par 1-0. Les poulains d’Alioune Cissé ont bien montré qu’ils peuvent tomber les Pharaons d’Egypte qu’ils ont empêchés, ce 6 février, à Yaoundé au Cameroun, d’accrocher à leurs vareuses, la huitième étoile de rois du foot africain.

Dans l’autre choc de gladiateurs, les Lions indomptables du Cameroun, après avoir raté à la maison, leur Coupe d’Afrique des nations, ne réussissant à accéder qu’à la troisième marche du podium, devront sortir les crocs et les griffes pour éliminer les Fennecs algériens qui ne voudraient pas se voir priver du mondial de Qatar, en plus de leur élimination très précoce à la CAN, alors qu’ils étaient champions d’Afrique en titre. Les enfants de Djamel Belmadi partent avec trois points et un but d’avance, acquis dans la tanière de Lions qu’ils ont domptés malgré la présence des meilleurs fusils camerounais de l’heure que sont Vincent Aboubakar et Karl Toko Ekambi. Dans l’autre rencontre qui ne manquera certainement pas de piquant, les éternels rivaux de l’Afrique de l’ouest, le Nigéria et le Ghana qui s’étaient séparés dos à dos à Accra (0-0), iront également à l’abordage d’une qualification qui aura le mérite de donner du bonheur à leurs supporters déçus par leurs prestations à la dernière CAN.

Pendant que les Tunisiens chercheront à confirmer à domicile, leur victoire 1-0 arrachée à Bamako contre le Mali, Marocains et Congolais (RDC), auteurs d’un nul (1-1) à Kinshasa, devront batailler ferme pour une qualification encore indécise, mais qui pourrait bien être pour le Maroc qui évoluera sur ses installations. En tout cas, ce mardi, la route qui conduit au Qatar, s’arrêtera pour cinq candidats. Et l’Afrique pourra commencer à rêver d’un premier trophée de foot mondial chez les A avec ses cinq représentants qui ne manquent pas d’atout face aux nations des autres continents. Mais, ça c’est une autre paire de manches!

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire