Accueil Sport Etalons: Aristide Bancé demande aux journalistes burkinabè de «soutenir» Jonathan Zongo, blessé

Etalons: Aristide Bancé demande aux journalistes burkinabè de «soutenir» Jonathan Zongo, blessé

0

Connu pour son langage de vérité, l’attaquant burkinabè Aristide Bancé, qui cartonne du côté de l’Asec Mimosa d’Abidjan, a demandé, ce mardi 11 juillet 2017, sur sa page Facebook, aux journalistes burkinabè de «soutenir» son co-équipier en équipe nationale, Jonathan Zongo, blessé, au lieu de «tenir des propos rudes dans un contexte de raillerie blessante».

«J’ai récemment lu dans la presse web de notre pays que l’Etalon Jonathan Zongo (attaquant) a été chassé par son club d’Almeria. Ce sont les termes employés par nos journalistes, à qui je voudrais demander d’arrêter de tenir des propos aussi rudes dans un contexte de raillerie blessante», a posté le buteur de l’Asec mimosas et des Etalons, Aristide Bancé, qui souhaite que les Burkinabè «soutiennent tous (son co-équipier) pour (qu’il) continue à nous régaler de son indéniable talent».

Pour Bancé, le fait que le club de Jonathan Zongo «n’ait pas renouvelé son contrat parce que ce dernier est blessé» ne veut pas dire qu’on l’a chassé. Il reconnait que «c’est comme ça le football, une affaire d’intérêt entre club et athlète. De là à écrire que le footeux a été licencié, je trouve que les journalistes en font trop, en disent trop».

Il cite alors l’exemple de Zlatan Ibrahimovic dont le club, Manchester United (Angleterre), «n’a pas renouvelé son contrat parce qu’il était dans une posture de blessure. Même cas que Zongo, qui a apporté beaucoup à notre sélection».

L’ex-membre du groupe de rap burkinabè Yeleen, Mawndoé, a écrit en commentaire: «Merci Bancé. Tu es une belle âme».

Jonathan a été victime de rupture des ligaments lors du deuxième match du groupe A qui a opposé le 18 janvier 2017 les Etalons du Burkina Faso aux Panthères du Gabon à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Mathias BAZIE