Accueil Sport Football: La CAF annonce une licence pour la professionnalisation des clubs

Football: La CAF annonce une licence pour la professionnalisation des clubs

0
Le Malgache Ahmad Ahmad (Pdt CAF)

Pour apporter une nouvelle dimension au football au football africain, le président de la Confédération africaine de Football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad, annonce des tournées dans des pays pour réfléchir sur une licence qui sera à même de « professionnaliser » les clubs africains.  

En 2006, le Congrès de la FIFA à Munich, en Allemagne avait posé les jalons de ce projet, selon la Confédération africaine de football (CAF) qui a par la suite placé le système de licence de club au premier rang de ses priorités pour le cycle 2015-2020.

Le nouveau système en cours de réflexion définit les critères de participation que doivent remplir les clubs en vue de leur « rayonnement sur l’échiquier mondial ». Il définira les principes directeurs et les conditions de participation des équipes aux principales compétitions interclubs de la CAF, Ligue des champions et Coupe de la Confédération.

La CAF vise à travers cette nouvelle licence, les objectifs suivants : « promouvoir et améliorer la qualité et le niveau de tous les aspects du football en Afrique, permettre aux clubs de se doter des infrastructures adéquates et d’exploiter les connaissances en matière de gestion et d’organisation, adapter et améliorer les infrastructures sportives des clubs,  doter les clubs de meilleurs moyens financiers et économiques à travers la gouvernance et le contrôle adéquats, permettre et garantir la continuité des compétitions internationales de clubs pendant la saison ».

Le 16 mai 2011, le comité exécutif de la CAF, réuni au Caire en Égypte, avait approuvé les recommandations du Comité Interclubs, qui a demandé aux associations membres de se conformer aux règles de mise en œuvre effective du système de licence de club en Afrique.

Des comités ont été également mis en place pour l’examen des « systèmes de licence de club et des réglementations, l’examen des progrès réalisés dans le cadre de chaque critère (sport, infrastructures, administration, finances et droit), l’identification des principaux défis, la communication entre les principaux acteurs et l’élaboration d’un plan directeur pour les trois prochaines années.

La CAF note que 53 de ses 55 fédérations ont organisé des séminaires nationaux sur la question. Elle annonce un séminaire au Caire les 3 et 4 mai 2017, à l’attention des instructeurs pour examiner le bilan et faire l’évaluation de ce qui a déjà fait.

Mathias BAZIE