Accueil Dernière Actu Gouvernement/Syndicat des agents du Trésor du Burkina: ce qui a coincé pour...

Gouvernement/Syndicat des agents du Trésor du Burkina: ce qui a coincé pour l’accord

Le Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina (SATB) est-il tout près de la signature  d’un protocole d’accord avec le gouvernement? C’est ce qu’a fait comprendre le secrétaire général du ministère de l’Economie,  des finances et du développement  (MINEFID), Seglaro Abel Somé, ce dimanche 28 mai 2017.

« Nous ne revenons plus ici ce soir », a lancé l’un des membres de la délégation du SATB en négociations avec le gouvernement, alors qu’il se dirigeait vers son véhicule. C’est ainsi que lui et ses camarades ont quitté la salle de négociations au ministère de la Fonction publique à 20h30.

Quelques minutes après, le secrétaire général du MINEFID, relativement à ce qui coince, a fait savoir que le syndicat a demandé que les négociations se poursuivent le lundi 29 mai, parce que ses délégués ne souhaitaient pas rentrer tard, surtout qu’il y a des femmes dans la délégation.

Il a ajouté que ces négociations reprendront effectivement ce lundi à 8h30 et qu’«en principe avant midi», l’accord devrait intervenir. Selon certaines sources les choses ont traîné parce qu’une partie de la délégation gouvernementale  a dû se rendre, entre temps, au Premier ministère pour des pourparlers avec un syndicat des diplomates qui menaçait de manifester ce lundi.

Pour rappel, le Syndicat national des agents du trésor du Burkina (SATB) a débuté son mouvement depuis le 8 mai 2017. Et, jusqu’à ce jour, le statut autonome de l’agent du trésor, le régime indemnitaire, la relecture des textes de la répartition de la prime de rendement et le relèvement du taux minimal appliqué à la trésorerie nette à 0,75 pour la détermination du fonds commun, sont les points essentiels sur lesquels le syndicat et le gouvernement ne sont pas encore parvenus à un accord.

Boureima DEMBELE

1 Commentaire

Laisser un commentaire