Accueil Société Journée de l’Afrique: le 25 mai, un jour particulier pour le continent...

Journée de l’Afrique: le 25 mai, un jour particulier pour le continent noir

La remise de stèle au ministre Alpha Barry (cravate) par l'ambassadeur Filippe Savadogo

Commémorée en différé le lundi 12 juin 2017 à Ouagadougou, la Journée de l’Afrique, rappelle que le 25 mai 1963, la charte de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui  Union Africaine (UA) a été adoptée par une trentaine de chefs d’état africains. Cette année, la célébration, placée sous le thème: «Tirer pleinement partie du dividende démographique en investissant dans la jeunesse: autonomisation des jeunes et des femmes», coïncidait avec les 54 ans d’anniversaire de l’UA.

Saisissant cette opportunité, le président du Comité d’initiative, l’ambassadeur Filippe Savadogo a remis au ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, une stèle dite du «Dialogue» et le rapport général du Symposium international sur le Dialogue des religions et des cultures qui s’est tenu à Ouagadougou, en mars de cette année. Le ministre lui, a révélé que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a marqué son accord pour que le 25 mai de chaque année «soit un jour particulier de célébration œcuménique magnifiant le Dialogue interreligieux et interculturel  «conformément à la recommandation du Symposium.

Ce message, il l’a adressé à l’endroit des organisateurs du Symposium, en particulier au Pr Albert Tévoédjrè. M. Barry n’a pas manqué de redire l’engagement du Burkina Faso «dans toutes les dynamiques de recherche de la paix en Afrique et sur tous les autres continents».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire