Accueil Dernière Actu Le syndicat vu par Salifou Diallo, président MPP : « Un baobab derrière lequel...

Le syndicat vu par Salifou Diallo, président MPP : « Un baobab derrière lequel se cachent des partis politiques …»

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tient du 10 au 12 mars 2017 à Ouagadougou ses deuxièmes congrès ordinaires en trois ans d’existence. Ces  travaux doivent consacrer le renouvellement des instances du parti du soleil levant.

C’est autour du thème « Mise en œuvre opérationnelle du programme présidentielle : quelles perspectives et quels engagements ? » que se tient le 2e congrès, au cours du quels, le président par intérim, Salifou Diallo en rapport avec la réconciliation a fait savoir que « le MPP œuvre à asseoir les fondements d’une nation réconciliée sur la base du triptyque  vérité-justice-réconciliation. Aussi, le président par intérim a fait savoir que « ceux qui hier encore refusaient d’écouter la voix du peuple nous demandent avec force insistance une réconciliation nationale qu’ils déroulent comme leur seul programme politique ».

Aussi, Salifou Diallo s’adressant à la justice depuis la cuvette du Palais des Sports de Ouaga 2000 l’a invitée « à faire diligence pour solder les dossiers pendants  devant elle afin de donner au peuple toute la sérénité nécessaire pour se consacrer aux tâches de développement économique et social ».

Pour les mouvements sociaux qui ont court au Burkina Faso, Salifou Diallo dit maintenir ses réserves à l’endroit des syndicats qui sont « le baobab derrière lequel se cachent les partis politiques qui ont peur de la démocratie et du suffrage universel ».

Mariam KANDO

Laisser un commentaire