Accueil Culture Littérature : le Prix international de Poésie Jacques Prosper Bazié tient sa deuxième...

Littérature : le Prix international de Poésie Jacques Prosper Bazié tient sa deuxième édition

Fousseni Kindo, chargé de communication du centre ( à droite) et Justin Stanislas Drabo, président du Centre

Le  Centre international de Recherche et de Créations artistiques (CIRC’ART) a animé ce mercredi 5 mai 2021, une conférence de presse au Centre national de presse Norbert Zongo à Ouagadougou. Face aux Hommes de médias, le centre a annoncé la tenue de la deuxième édition du festival littéraire dénommé « Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié ». Cette édition se tiendra du 11 au 15 mai 2021 selon les conférenciers du jour, Fousséni Kindo, chargé de communication du Centre et journaliste à la Télévision du  Burkina et Justin Stanislas Drabo qui en est le président.

Après la première édition tenue en juin 2019, le festival littéraire « Prix International de Poésie Jacques Prosper Bazié » est à sa deuxième édition.  Cette deuxième édition qui était prévue se tenir en mai 2020, a été reportée pour raison de la Covid-19 et un problème de mobilisation des finances selon le président du CIRC’ART Justin Stanislas Drabo. Ce festival littéraire est organisé chaque année par le Centre international de recherche et de créations artistiques (CIRC’ART). C’est un festival constitué d’un ensemble d’activités dont un concours de poésie, des ateliers d’écritures, des spectacles de poésie dramatique ainsi que des conférences publiques.

Il n’y aura pas de concours littéraire pour cette deuxième édition du festival

Quant au concours inclus dans ce festival, il est ouvert aux jeunes dont l’âge est compris entre 17 et 30 ans et qui n’ont pas encore de publication en poésie à leur actif. Ces jeunes doivent également être des ressortissants de pays comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Bénin, le Mali, le Togo.

Pour la présente édition, le président Drabo a informé que le volet concours ne fera pas partie du festival. Il a expliqué qu’au regard de la crise sanitaire, il fallait amputer le volet concours littéraire car cela implique « l’épineuse question de la mobilité des nominés ressortissants des différents pays de la sous-région ». Il a tenu à s’excuser auprès des nominés de ces pays.

Pourquoi la dénomination « Prix international de Poésie Jacques Prosper Bazié » ?

Fousséni Kindo, chargé de communication du CIRC’ART, a précisé « qu’avant d’être un concours littéraire, le Prix international de Poésie Jacques Prosper Bazié est un cadre de formation et d’initiation des jeunes auteurs à la production littéraire professionnelle, un cadre de promotion des jeunes talents et leurs productions et surtout un cadre d’échange entre jeunes auteurs et professionnels de la chaîne du livre. » Il a par ailleurs expliqué la dénomination du festival « Prix international de Poésie Jacques Prosper Bazié ». Pour lui, le CIRC’ART a choisi cette dénomination « pour rendre hommage à l’illustre auteur, éditeur et homme de culture burkinabè, Jacques Prosper Bazié pour l’immense héritage littéraire légué à la postérité et pour son engagement inlassable à la promotion de jeunes auteurs ».

En rappel, le Centre international de recherche et créations artistiques (CIRC’ART) est un groupe d’artistes professionnels de différentes spécialités, avec des écrivains, des journalistes culturels, des comédiens, des dramaturges, des musiciens, des chorégraphes. Il a été créé en 2015.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

ENCADRE

Les activités de la deuxième édition (11-15 mai 2021)

Mardi 11mai 2021 à Ouagadougou 

9h 00 : Conférence publique sur le thème : « le poète dans la société : regards croisés », animée par Dr Landry Yaméogo, MC Sciences du langage à l’université Norbert Zongo, sous la modération de Pr Yves Dakuo dans la salle de conférence du Ministère des Affaires étrangères

Vendredi 14 mai 2021 à Bobo –Dioulasso 

9h 00 : Atelier d’écriture sur la poésie à l’institut français de Bobo

Samedi 15 mai 2021à Bobo-Dioulasso

9h 00 : conférence publique sur le thème : « rôle de l’écrivain et de l’intellectuel dans la prévention des conflits communautaires, animée par Dr Buno Doti Sanou, sous la modération de Fousséni Kindo à l’institut français de Bobo.

19h 00 : restitution du spectacle de poésie dramatique sur la grande scène de l’Institut français de Bobo.  Titre du spectacle : « Le Rivage des mirages ».

Laisser un commentaire