Accueil Economie Lutte contre le Coronavirus: la LONAB octroie 250 millions au ministère de...

Lutte contre le Coronavirus: la LONAB octroie 250 millions au ministère de la Santé

572
0
Lutte contre le Coronavirus: la LONAB octroie 250 millions au ministère de la Santé

Le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (LONAB), Simon Touwindé Tarnagda, a remis ce lundi 30 mars 2020, un chèque de 250 millions de francs CFA, à Emmanuel Sorgho, directeur de cabinet du ministère de la Santé, en vue de contribuer efficacement à lutter contre le Coronavirus qui a déjà atteint plus de 200 personnes et fait 12 décès au Burkina depuis son apparition le 9 mars dernier.

Face à la situation sanitaire nationale, marquée par la pandémie du Coronavirus, la Nationale des jeux de hasard du Burkina dont le slogan est « Les lots aux gagnants, les bénéfices au Faso », apporte ainsi sa contribution au ministère de la Santé qui a mis en place une cellule de riposte contre le virus qui touche près de 700 000 personnes dans le monde.

Simon Tarnagda, directeur général de la LONAB

A l’instar d’autres institutions qui ont déjà apporté leur soutien à l’Etat face à ce mal qui paralyse la vie tout court, la LONAB, entreprise citoyenne, ne pouvait rester en marge, a fait comprendre son premier responsable, Simon Tarnagda, souhaitant que cette somme puisse apporter un plus aux efforts du comité national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus qui manquerait de moyens financiers et matériels.

M.Tarnagda a saisi l’occasion pour souhaiter prompt rétablissement aux malades et invité ses collaborateurs au respect strict des consignes sanitaires édictées dont il a lui-même donné l’exemple en lavant ses mains au savon avant d’entrer dans l’enceinte de l’institution pour la cérémonie.

Emmanuel Sorgho, directeur de cabinet du ministère burkinabè de la Santé

Le directeur de cabinet du ministère de la Santé, Emmanuel Sorgho, s’est réjoui de recevoir ce don qui sonne comme un ouf de soulagement vu qu’il permettra au département qui est sous tous les regards actuellement, de s’acheter des équipements médicaux composés essentiellement de consommables, des réactifs et autres.

Il a invité d’autres structures à faire comme la LONAB, car, a-t-il laissé entendre, cette maladie a pris de court tous les pays et les Nations en développement dont le Burkina Faso devront difficilement faire face à la pandémie.

A cause du Covid-19 qui touche le pays, la LONAB a suspendu sur tout le territoire national, ses paris jusqu’à nouvel ordre.

Par Bernard BOUGOUM 

Laisser un commentaire