Accueil A la une Ouagadougou: ils agressaient au couteau dans le Parc urbain Bangr-Wéogo

Ouagadougou: ils agressaient au couteau dans le Parc urbain Bangr-Wéogo

Photos d'illustrations

Une bande armée qui opérait principalement au Parc Urbain Bangr-Wéogo, à Ouagadougou, a été mis hors d’état de nuire par la Police nationale.

Au nombre de trois et âgés de moins de 30 ans, ils se sont illustrés dans des agressions sexuelles et dépouillement de biens majoritairement des touristes.

Selon les explications du Commissaire de Police Saybou Galbané, chef du Service régional de la Police judiciaire (SRPJ) du Centre, armés de coutelas, les présumés délinquants s’en prenaient aux jeunes filles « blanches » faisant le sport au Parc.

Il a précisé que les agresseurs accédaient au Parc par les failles de la clôture et se cachaient pour surgir menaçant à l’aide de couteaux leurs victimes les dépouillent et s’évanouissent dans la nature.

En dehors du Parc, ils se sont rendus coupables de cambriolages de boutiques et domiciles et ont fait d’agressions au bord du barrage de Tanghin.

En une année environ d’activités ce groupe a effectué plus d’une dizaine d’agressions dont deux abus sexuels.

Toutefois, la Police nationale rassure que ces lieux sont désormais sécurisés.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire