Accueil A la une Présidentielle ivoirienne: plusieurs milliers d’opposants « disent non » à la candidature de ADO

Présidentielle ivoirienne: plusieurs milliers d’opposants « disent non » à la candidature de ADO

Plusieurs milliers d’opposants ont pris d’assaut, ce samedi 10 octobre 2020, le stade omnisport Félix Houphouët Boigny (FHB), pour « dire non » à la candidature du président Alassane Ouattara dit ADO.
 Le meeting de l’opposition ivoirienne a tenu toutes ses promesses ce jour. Ce rassemblement des plus grands jours de l’opposition a été marqué par des actions de désapprobation d’un nouveau mandat du président Alassane Ouattara qui serait interdit par la dernière Constitution du pays.
Considéré comme le leader actuel de l’opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié, a félicité les militants d’avoir répondu « massivement » à leur appel à ce meeting consacré à la désobéissance civile pacifique lancée par l’opposition pour faire face à la « haute trahison du sieur ADO ; au parjure du Conseil Constitutionnel (et) à l’inféodation de la Commission Électorale ».
« Chers Ivoiriens et chères Ivoiriennes, vous êtes un peuple digne qui sait résister à toute forme de dictature. Nous sommes fiers de vous », a galvanisé M. Bédié. « Grâce à votre détermination, la dictature du RHDP unifié sera vaincue. Elle sera vaincue dans quelques jours ou quelques semaines », a-t-il martelé.
Pour l’opposition, face à la menace d’agressions perceptibles des tenants du pouvoir contre ses personnalités et l’incapacité de la Commission électorale indépendante (CEI), l’organe électoral ivoirien, d’organiser un scrutin présidentiel « juste, crédible et transparent », le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guteres doit se « saisir » du dossier ivoirien pour la mise en place d’un organe électoral, « véritablement indépendant et crédible, avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre 2020 ».
En rappel, sur 44 candidatures au départ, la CEI n’a retenu que quatre candidats, écartant les opposants Laurent Gbagbo et Soro Guillaume.
Par Wakat Séra

Laisser un commentaire