Accueil Société Recensement des populations au Burkina: l’INSD informe et sensibilise les premières autorités...

Recensement des populations au Burkina: l’INSD informe et sensibilise les premières autorités du Nord

1549
0

A la suite du lancement du Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH), le 23 septembre 2019 à Ouagadougou, une mission de l’Institut national de la statistique et de la démographique (INSD) est allée à la rencontre, ce lundi 7 octobre 2019, des premières autorités de la région du Nord du Burkina, en vue de les informer et sensibiliser sur le processus de ce 5e recensement.

Réunis au Conseil régional du Nord, les principaux acteurs au niveau régional, notamment, des membres du Conseil, les Haut-commissaires des provinces et les directeurs régionaux, ont été informés du processus du 5e RGPH. Cette cérémonie d’information et de sensibilisation a été présidée par le gouverneur de la région, Justin Somé.

« Dans un contexte marqué par des mutations politiques, économiques et sociales, la maîtrise des indicateurs du développement est une nécessité », a soutenu le gouverneur Somé pour qui, ceux « issus du RGPH (…) sont comme la clé d’orientation des gouvernants sur les politiques d’amélioration des conditions de vie des populations ».

Selon le gouverneur qui s’est réjoui de cette rencontre qui constitue le lancement du recensement dans sa région, « ces indicateurs (…) permettront un meilleur suivi évaluation des progrès accomplis en matière de développement ».

Le gouverneur de la région du nord

La présente cérémonie a consisté à informer les acteurs régionaux du Nord de la réalisation du 5e RGPH, de fournir aux responsables des services déconcentrés toutes les informations nécessaires sur le recensement, de s’assurer de la mise en place des organes déconcentrés du 5e RGPH, de fournir les informations nécessaires au bon fonctionnement des organes au niveau régional et de solliciter l’implication et le soutien de tous les acteurs régionaux pour la réussite du recensement qui débutera du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire burkinabè.

Pour ce recensement, 20 916 agents recenseurs et 5 229 contrôleurs seront déployés sur le terrain, a dit André Bakouan, responsable communication de l’INSD.

Les défis à relever sont, entre autres, « la sécurisation des opérations du RGPH, la mise en oeuvre d’une stratégie de collecte dans les zones à défi sécuritaire, la forte implication attendue des autorités et la mobilisation à temps de l’ensemble des ressources et de la trésorerie nécessaire pour la bonne conduite des activités du 5e Recensement général de la population et de l’habitat », a poursuivi M. Bakouan.

Le coût globale de cette opération de recensement est estimé à 18 060 407 169 FCFA. Les premiers résultats sont attendus en février 2020 et les résultats définitifs entre août-novembre 2020, a conclu M. Bakouan.

Le dernier recensement au Burkina a eu lieu en 2006 et a dénombré 14 millions d’habitants sur le territoire national.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire