Accueil Société Retrait des enfants des rues à Ouaga: «654 enfants enregistrés en dix...

Retrait des enfants des rues à Ouaga: «654 enfants enregistrés en dix jours» (ministère)

1198
0

Débutée le vendredi 10 août 2018, l’opération de retrait des enfants et femmes en situation de rue, a permis d’enregistrer «654 enfants en dix jours», selon des chiffres du ministère burkinabè de la Femme et de la Solidarité nationale. Cette action a consisté, pour l’équipe du ministère en question, à sillonner les rues de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, pour sensibiliser et enrôler les enfants dans des centres d’accueil d’urgence.

C’est au total 654 enfants qui ont été enregistrés au niveau du centre d’accueil d’urgence basé à Tanghin (dans le Nord de Ouagadougou) soit «215 présents et 106 retournés en famille», a déclaré face à la presse, le ministre Laurence Marshall/Ilboudo, précisant qu’au niveau du centre de prise en charge des victimes de violences basées sur le genre, «170 personnes dont 63 femmes et 107 enfants ont été enregistrés».

Au niveau de l’auberge de Nongremassom, le ministère a enregistré «58 personnes dont 20 femmes et 38 enfants» et «82 personnes dont 28 femmes et 54 enfants au niveau de l’auberge de Cissin», a-t-elle poursuivi.

Réagissant à la sortie du Syndicat des travailleurs de l’action sociale (SYNTAS) qui projette un échec de cette politique, le ministre a indiqué que «si l’un des membres du syndicat avait son enfant dans la rue, il ne dormirait pas. Il allait utiliser les moyens qu’il dispose pour le sortir de cette situation».

Selon Laurence Ilboudo, ce phénomène n’épargne personne dans la société, «même pas les enfants» des syndiqués, appelant les populations à s’impliquer dans cette lutte.

En 2016, le recensement a permis de dénombrer 9 313 enfants et jeunes en situation de rue. Ce phénomène concerne aussi bien les filles (18,8%) que les garçons (81,2%).

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire