Accueil Monde Togo: résultats provisoires des législatives et d’autres faits marquants

Togo: résultats provisoires des législatives et d’autres faits marquants

1162
0

L’actualité de la semaine du 17 au 23 décembre reste essentiellement dominée par les législatives du jeudi 20 décembre 2018. Mais on retiendra également, le séjour du Président Faure Gnassingbé à Zinder dans le cadre des festivités marquants le 60è anniversaire de la proclamation de la République du Niger, sa participation au 54è sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, la proclamation par la CENI des résultats provisoires du scrutin du 20 décembre, ainsi que le classement FIFA du mois de décembre qui place le Togo au 123è rang mondial.

Les militaires ont voté avant les civils

Les élections législatives ont débuté mardi 18 décembre avec le vote par anticipation des forces de défense et de sécurité. Le vote par anticipation des corps habillés est une disposition légale contenue dans le code électoral et confirmée par décret pris en conseil des ministres le 8 novembre dernier. L’opération intervient généralement 72 heures avant le jour du scrutin. C’est dans le souci de leur permettre d’assurer dans les meilleures conditions la sécurité des élections le jour du vote de l’ensemble de la population que cette disposition a été instituée dans le code électoral. Les hommes en uniforme ont effectué leur devoir civique dans 201 bureaux de vote sur les 8498 installés sur l’ensemble du territoire national. L’opération a concerné principalement les agents des forces de l’ordre et de défense, régulièrement inscrits sur la liste électorale et disposant de leur carte d’électeur. Rappelons également que c’est ce mardi que s’est achevée la campagne électorale, ouverte le 04 décembre pour les 850 candidats issus des 12 partis politiques et des indépendants.

Les Togolais ont voté jeudi pour élire leurs députés

Les élections législatives au Togo se sont effectivement tenues le jeudi 20 décembre 2018 comme l’a recommandé la CEDEAO dans sa feuille de route de sortie de crise du 31 juillet 2018. Les bureaux de vote ont ouvert à 7 heures comme prévu sur l’ensemble du territoire national. L’effectivité de ces élections a été constatée par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Prof, Kodjona Kadanga et le chef des observateurs de l’Union africaine, Matata Ponyo qui ont fait le tour de certains centres de vote à Lomé. 3.155.837 Togolais en âge de voter étaient appelés aux urnes dans le cadre de ces élections en vue d’élire les 91 députés devant siéger au sein de la prochaine représentation nationale. Au total, 8.498 bureaux de vote répartis sur l’ensemble du territoire ont été ouverts et 2.950 observateurs électoraux nationaux et internationaux ont été déployés sur le terrain. Il faut aussi rappeler que 850 candidats, 130 listes et 12 partis politiques et des indépendants étaient en course dans le cadre de ce scrutin boycotté par la coalition des 14 partis de l’opposition.

59,96% comme taux de participation

24 heures après le vote pour les législatives, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Prof Kodjona Kadanga a rendu public vendredi 21 décembre les chiffres concernant le taux de participation. «Après compilation des remontées des résultats, le taux de participation provisoire et partiel est estimé à 59,96%», a déclaré le président la CENI. Les plus fort taux ont été enregistrés dans la partie Nord du pays. Tône-Cinkassé (80%), Kpendjal-Kpendjal ouest (84,91%), Oti-Oti Sud (84,27 %), Tchamba (91,96 %) entre autres et le plus bas est enregistré au 21,07% dans le Golfe 1 à 7. Voici la situation en générale : Tone-Cinkassé (80%), Kpendjal-Kpendjal Ouest (84,91%), Tandjouaré (64,90%), Oti-Oti Sud (84,27%), Kéran (84,89%), Doufelgou (88,34%), Binah (86%), Kozah (85%), Assoli (84,32%), Bassar (73,25%), Tchaoudjo (66,65%), Tchamba (91,96%), Sotouboua-Mô (94,59%), Blitta (93,75%), Ogou-Anié (69,32%), Amou (67,33%), Kloto-Kpélé (43%), Agou (66%), Est-Mono (74,72%), Moyen-Mono (86,48%), Haho (53%), Avé (59,66%), Yoto (58,33%), Vo (49%), Zio (52,07%), Agoè-Nyivé 1 à 6.

Proclamation des résultats provisoires des législatives

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé le 23 décembre les résultats officiels et provisoires des législatives du 20 décembre. Le parti au pouvoir UNIR obtient 59 sièges (trois de moins qu’en 2013). L’UFC de Gilchrist Olympio arrache 6 députés et devient de fait le leader de l’opposition parlementaire. Le MPDD (ex-Obuts) de l’ancien Premier ministre Agbeyomé Kodjo s’octroie trois sièges, pareil pour le NET de Gerry Taama. Les listes indépendantes obtiennent 18 élus. Ces résultats doivent être confirmés dans les jours à venir par la Cour constitutionnelle.

Faure Gnassingbé était à Zinder mardi

Le Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé s’est rendu mardi au Niger où il a assisté avec d’autres Chefs d’Etat, aux festivités marquants la célébration des 60 ans de la proclamation de la République du Niger. Le Président Togolais a été accueilli à son arrivée par son homologue nigérien, SEM Mahamadou Issoufou. Après un premier tête-à-tête, les deux hommes d’Etat ont regagné le lieu aménagé pour le grand défilé militaire et civil. C’est à Zinder, deuxième ville du pays que se sont tenues les festivités. Faure Gnassingbé a saisi l’occasion pour transmettre ses chaleureuses félicitations à son homologue et au peuple nigérien tout entier au nom du peuple togolais.

54è sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO

Le 54e sommet ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenu le samedi 22 décembre 2018 à Abuja (Nigeria) en présence du Chef de l’Etat togolais, SEM Faure E. Gnassingbé. Plusieurs sujets ont été abordés par la conférence, dont la situation politique au Togo. Les dirigeants de la communauté jugent les élections du 20 décembre « libres et transparentes ». Ils se réjouissent de ce que le scrutin se soit déroulé dans des conditions de paix et de sécurité, conformément à la Feuille de route adoptée le 31 juillet 2018. La Conférence demande à la Commission de la CEDEAO de continuer à apporter son appui et son assistance au Gouvernement et aux acteurs politiques togolais en vue de la préservation de la sécurité et de la consolidation de la paix et de la stabilité au Togo.

Le Togo termine l’année du classement FIFA à la 123è place

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a publié le jeudi 20 décembre le dernier classement de l’année 2018 des différentes sélections. Le Togo ne bouge pas de sa 123è place mondiale. En Afrique, les Eperviers sont scotchés à la 32è place. Le Togo ne progresse donc pas. Déjà à cette place le mois dernier, le Togo paie le prix de ses contre-performances ces derniers mois notamment la défaite,1-4 face à l’Algérie en éliminatoire de la CAN 2019. L’année 2018 se termine donc sur une mauvaise note pour les Eperviers qui doivent rebondir l’année prochaine, en mars plus précisément dans un match décisif pour la qualification directe à la CAN 2019 qui doit l’opposer au Bénin à Cotonou. Dans ce classement du mois de décembre, notons que c’est la Belgique qui finit en tête. La France et le Brésil complètent le podium.

Source: autogo.tg

Laisser un commentaire