Accueil Communiqué de presse 250 migrants burkinabè attendus à Ouaga en provenance de la Libye ce...

250 migrants burkinabè attendus à Ouaga en provenance de la Libye ce mercredi

281
0
SHARE
L'enfer vécu par les migrants est insoutenable (Ph. lopinion.fr)

L’Agence des Nations unies pour les Migrations (OIM) annonce le retour volontaire de 250 migrants burkinabè en provenance de la Libye, ce mercredi 13 décembre 2017 à 19H00 (T.U.) à l’aéroport international de Ouagadougou, selon un communiqué parvenu à la rédaction de Wakat Séra.  

«L’Agence des Nations Unies pour les Migrations (OIM) et le Gouvernement burkinabè, avec le soutien de l’Union Européenne, accueillent ce mercredi 13 décembre 2017 à 19h00 à l’Aéroport International de Ouagadougou, 250 migrants Burkinabè en provenance de Libye. Après l’enregistrement à l’aéroport, les migrants retournés seront hébergés au centre de transit sis au quartier Somgandé de Ouagadougou, où ils bénéficieront des soins nécessaires.

Une équipe multidisciplinaire composée de volontaires de la Croix-Rouge, de l’OIM, de représentants de la société civile et du CONASUR (Conseil National pour le Secours d’Urgence et de Réhabilitation) leur fournira des conseils, une assistance psychosociale et des soins médicaux d’urgence. Le lendemain, ils recevront chacun un kit contenant des articles de toilette et de l’argent de poche pour couvrir les frais de transport pour rentrer dans leurs domiciles respectifs.

Les migrants de retour recevront également dans les mois qui viennent une assistance au retour, sur le plan psychosocial et pratique (prise en charge psychologique, intermédiation communautaire, intermédiation foncière), un appui pour l’auto-prise en charge sociale et professionnelle (activités génératrice de revenus et formations), une aide à la réintégration adaptée aux besoins (prenant en compte la motivation, les compétences, l’engagement, les zones de réinstallation, les vulnérabilités, etc…).

L’OIM, en liaison avec le CONASUR, fera un suivi rapproché des migrants de retour avec son équipe mobile d’assistants de réintégration et avec les partenaires techniques du projet dans les zones enregistrant beaucoup de départs et de retours. A travers ces initiatives, l’OIM et l’UE souhaitent accompagner le Gouvernement du Burkina Faso dans ses efforts vis-à-vis des migrants de retour en leur offrant des alternatives de vie, avec des solutions durables sur place.

Depuis le début de l’année 2017 jusqu’à ce jour, le Burkina Faso a enregistré, avec l’aide de l’OIM et de l’Union Européenne, 669 retours volontaires en provenance de Libye. Les opérations de ce 13 décembre portent donc à 919 le nombre de migrants burkinabè rentrés volontairement cette année. Ce retour s’inscrit dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Les 250 migrants arriveront à bord du vol Charter en provenance de Libye affrété par l’OIM et seront accueillis par les autorités burkinabè, ainsi que par des représentants de l’OIM et de l’Union Européenne ».

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire