Accueil Culture 25e édition du FESPACO : Tout est « prêt », le festival peut commencer

25e édition du FESPACO : Tout est « prêt », le festival peut commencer

A dix jours du début effectif de la 25 édition du FESPACO, le comité d’organisation a fait le point des préparatifs au cours d’une conférence de presse, ce jour 16 février 2017 à Ouagadougou. A l’en croire, tout est prêt, le festival peut commencer.

Du 25 février au 4 mars 2017, Ouagadougou sera le nombril du cinéma africain. Aussi, la cérémonie d’ouverture de la biennale accueillera Alpha Blondy, en guest star dans la cuvette su stade municipal Issoufou Joseph Konombo dès le coup de 16 h TU. Mais le comité d’organisation a précisé que les portes du stade seront ouvertes à partir de 11 h pour éviter les bousculades. Après cette cérémonie, le festival à proprement mettra à disposition 4 salles numérisées et 4 salles équipées de matériels performants de projection pour environ 160 films à projeter.

En plus des projections ordinaires, il est prévu deux projections pour les journalistes, à partir du 26 février, chaque matin à 8 h. A l’heure actuelle, à en croire d’organisation, tous les stands du marché du FESPACO, (MICA) qui se déroulera à Ouaga 2000, sont pris. Pour les foires, plusieurs sites sont prévus dont le siège du FESPACO, la Maison du peuple et la Place de la Nation. En dehors de la Place de la Nation, les deux sites accueillent en plus les plateaux off où des artistes musiciens et humoristes vont produire des spectacles. Trois sites sont prévus à cet effet et c’est l’Avenue Kwamé Nkrumah qui complète.

Au sujet de la situation sécuritaire qui est une préoccupation, les organisateurs du 25e FESPACO ont rassuré qu’il y aura la présence des Forces de sécurité partout où il y aura du monde pour le festival et même en ville.

L’Etalon d’or est à 20 millions de F CFA, tandis que les prix spéciaux sont plafonnés à 15 millions pour un minimum accepté de 2 millions. Si c’est le film « Frontière » de Apolline Traoré qui sera projeté en première du festivalau ciné Burkina, le show de la cérémonie de clôture a été confié à Seydou Boro.

Mariam KANDO

Laisser un commentaire