Accueil Société Covid-19 : des Burkinabè de New-York sensibles à la situation des femmes du...

Covid-19 : des Burkinabè de New-York sensibles à la situation des femmes du centre Delwendé et des déplacés de Pazzani

437
0
Don Centre Delwendé

Physiquement installées à New-York aux États-Unis d’Amérique, mais leur cœur et leur esprit sont au Burkina Faso. C’est ce qu’il convient de comprendre de ce groupe de femmes dénommé Women of Power (avec comme slogan « Together never alone » qui signifie en français, ensemble on est jamais seul) qui est composé de Marielle Diamond Epouse Glai, Sandrine Bouda, Nadine Karambiri, et Djelika Kaboré.

Don à Pazzani

En effet, dans un contexte rythmé par la maladie à Covid-19, bien qu’elles-mêmes vivent dans un pays fortement en proie à la maladie, elles ont pensé à leurs compatriotes burkinabè. Pour ce faire, elles ont mobilisé environ 500.000 FCFA convertis en vivres et du matériel de prévention contre le Covid-19 au profit des pensionnaires du Centre Delwendé et des déplacés résidant à Pazzani, un quartier dans la périphérie nord-est de la capitale burkinabè.

La représentante sur place à Ouagadougou, Fatou Traore et une délégation ont, le 18 avril 2020, remis au nom du groupe Women Of Power le don composé de sacs de riz, des cartons de spaghettis, du savon et des lave-mains.

Une vue du don avec les représentantes du groupe de femmes vivant aux Etats-Unis

Prenant la parole au nom des généreuses donatrices, Fatou Traoré a fait comprendre que c’est une manière pour nos compatriotes aux Etats-Unis de soutenir les couches les plus vulnérables dont les femmes, en majeur partie du troisième âge du Centre Delwendé, qu’elle considère comme « nos mamans ».

La directrice du Centre, la Sœur Vickness, qui a reçu le don, en compagnie des responsables des cinq sections du centre, a traduit leur satisfaction pour le « cadeau ». L’une des dames ajoute que c’est énorme et qu’une simple visite aurait suffi pour donner du baume au cœur.

Après le cap a été mis sur Pazzani qui héberge des déplacés du fait de la situation sécuritaire. A ce niveau le même geste de don a été effectué au profit de plus de la centaine de déplacés. Ainsi, la représentante du Groupe Women of power a remis des sacs de riz, des bidons d’huile, des lave-mains, du spaghetti…

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire