Accueil A la une Coronavirus au Burkina: 8 nouveaux cas déclarés positifs à la date de...

Coronavirus au Burkina: 8 nouveaux cas déclarés positifs à la date de 7 mai

509
0

Le Docteur Brice Bicaba, coordonnateur par intérim de la cellule de riposte au coronavirus au Burkina, a affirmé ce vendredi 8 mai 2020, lors du traditionnel point de presse sur l’évolution de l’épidémie dans le pays, que huit nouveaux cas ont été déclarés positifs, portant à 744 le total de personnes ayant été infectées par le virus, répartis entre 471 hommes et 283 femmes.

A la date du jeudi 7 mai, selon le bilan global de la cellule de riposte, on note « 117 échantillons analysés dont 45 cas suspects, 58 cas contacts et 16 contrôles. Nous avons 8 nouveaux cas confirmés à transmission communautaire dont 3 à Ouagadougou, deux à Bobo-Dioulasso, 1 à Nouna, 1 à Sebba et 1 à Ziniaré. Nous avons enregistré 4 guérisons portant à 566 le total de guérison et pas de décès », a détaillé Dr Brice Bicaba.

La situation dans les régions se présente comme suit : « la Boucle du Mouhoun (21 cas), les Cascades (4 cas), le Centre (616 cas), le Centre-nord (3 cas), le Centre-sud (2 cas), les Hauts-Bassins (69 cas), le Plateau-central (9 cas), le Sahel (19 cas) et le Sud-Ouest (1 cas) », a poursuivi le coordonnateur par intérim du comité national de la réponse au Covid-19.

Le conférencier a reconnu qu’il y a une augmentation ces derniers jours en ce qui concerne le nombre de cas confirmés positifs à la maladie du coronavirus certes, mais cela est dû aux « cas importés » de pays voisins. Pour les décès dont le total est 48 à ce jour, Dr Brice Bicaba a relevé qu’au cours des cinq dernières semaines, on note une diminution. Ainsi selon ces cinq dernières semaines, le nombre de décès par semaine s’établit en nombre comme suit de la première à la cinquième ainsi, « 9, 8, 6, 3, 2) décès.

Il a indiqué au titre des perspectives pour les prochaines semaines que des dépistages ont été intensifiés à l’endroit d’une population cible, c’est-à-dire précisément les cas contact. Les dépistages ont également commencé pour les hémodialysés, a-t-il relevé avant de signifier que son équipe a renforcé la stratégie communautaire à travers les gestes barrières pour une méthode préventive plus efficace.

En termes de prise en charge, la cellule de riposte au Covid-19 est en train de « créer des centres de tri dans les autres centres hospitalo-universitaire. Nous travaillons aussi à ce que tous les hôpitaux puissent avoir des salles d’isolement pour ces prises en charge », a laissé entendre son premier responsable.

Il a ajouté qu’à cet effet le Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Bogodogo et le Centre Médical avec Antenne chirurgicale (CMA) de Pissy ont été identifiés. « Nous espérons avoir le centre disponible d’ici la semaine prochaine. Ce centre va rendre disponibles 50 lits pour les soins intensifs », a-t-il renchéri.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Alkassoum Maïga, a rassuré que des dispositions ont été prises par son département pour la rentrée universitaire le 11 mai prochain. La priorité se fait pour les classes qui n’ont pas de gros effectifs.

Pour ce qui concerne la session du baccalauréat, le calendrier de déroulement est en « discussion car cet examen doit se dérouler à la même date avec les autres pays de l’UEMOA », a dit le professeur Alkassoum Maïga.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire