Accueil Sport Tournoi de détection de jeunes talents: la passerelle qu’il fallait au football...

Tournoi de détection de jeunes talents: la passerelle qu’il fallait au football burkinabè

Le président du comité d'organisation, Assane Compaoré (Micro) encadré par les parrains, pendant la conférence de presse

Le Burkina Faso est un vivier de talents en football. Mais il manque un cadre d’expression et une passerelle pour l’exportation des jeunes joueurs vers l’extérieur. C’est certainement le constat fait par l’Académie football Club international (AFCI) qui a décidé d’initier un tournoi dénommé de détection de jeunes talents. Les contours de ce projet ont été dévoilé, au cours d’une conférence de presse le 11 juin 2022, à Ouagadougou.

Tournoi de détection de jeunes talents ! C’est la trouvaille de l’Académie Club Football international (AFCI) pour offrir une opportunité aux footballeurs en devenir du Burkina Faso, d’être repérés et ensuite aller faire valoir leur savoir-faire en football dans des championnats étrangers. La première édition de ce tournoi se tient du 19 au 26 juin 2022 au stade municipal Issoufou Joseph Conombo, à Ouagadougou. Avec 10 équipes engagées et mettant aux prises environ 220 jeunes joueurs, ce tournoi, selon le président du comité d’organisation, Assane Compaoré, entend faciliter, entre autres, l’épanouissement sain de la jeunesse sportive de Ouagadougou, l’occupation des jeunes tout en leur donnant un espoir de vie meilleure, la préparation d’une relève sportive conséquente…

Et tout cela se passera sur l’œil intéressé de quatre agents de joueurs venant du Maroc, de Bahrein, de France et de la Belgique, qui prendront des notes dans leurs calepins afin de placer les meilleurs dans des championnats professionnels du football aux niveaux africain et européen.

Il faut noter que ces évènements ont comme patron, le président du Patronat burkinabè,  et comme parrains le ministre du Dima de Tenkodogo, le Gounga Naba Koloum Buudu, et le ministre du Mogho Naaba Baongo, le Samanakansaga.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire