Accueil Société A lire absolument: le «procès Thomas Sankara et 12 compagnons» n’est pas...

A lire absolument: le «procès Thomas Sankara et 12 compagnons» n’est pas fini

Céline Bamouni

Exhumation des corps de Thomas Sankara et de ses 12 compagnons de lutte tombés sous des balles assassines le 15 octobre 1987, ré-inhumation des compagnons de lutte, prévue pour le 4 août prochain, date symbolique s’il en est dans l’histoire politique du Burkina, demande de pardon de l’ancien président du Faso Blaise Compaoré, indemnisation des familles des victimes, etc. Céline Bamouni, fille de Paulin Babou Bamouni, journaliste de profession et malheureusement l’une des victimes du coup d’Etat sanglant de ce jeudi noir d’octobre 87, se prononce sur ces questions dans une interview accordée à Wakat Séra.

La fille de l’ex directeur du quotidien d’Etat Sidwaya, conseiller de Thomas Sankara, idéologue, responsable de la presse présidentielle, dit ne pas se sentir concernée, et s’en explique, par la demande de pardon faite par Blaise Compaoré dans un message lu, le mardi 26 juillet 2022, au palais présidentiel de Kosyam par le porte-parole du Gouvernement, Wendkuni Lionel Bilgo.

Dans cette interview, Céline Bamouni évoque bien d’autres sujets, notamment sa vie normale passée en famille avec un père normal, ni papa poule, ni père fouettard et dont elle garde d’excellents souvenirs et aurait pu parler des heures durant, si le temps de l’entretien n’était incompressible.

Lire absolument cet entretien sur www.wakatasera.com ce vendredi.

Laisser un commentaire