Accueil A la une Affaire mine de Perkoa: le directeur condamné à deux ans de prison...

Affaire mine de Perkoa: le directeur condamné à deux ans de prison avec sursis

Mine de Perkoa

Le directeur de la mine de Perkoa, Hein Frey, a été condamné, le mercredi 14 septembre 2022, à deux ans de prison avec sursis après avoir été déclaré coupable pour homicide involontaire par le tribunal de Grand instance (TGI) de Koudougou. 

Le directeur général de la société Nantou Mining, Hein Frey, de nationalité sud-africaine a été déclaré, le mercredi 14 septembre 2022, coupable pour homicide involontaire et condamné, en plus d’une amende de 2 millions FCFA, à 24 mois de prison avec sursis, selon le Faso.net.

Un verdict rendu par le tribunal de Grand instance (TGI) de Koudougou suite au décès des huit miniers survenu dans les profondeurs de la mine de zinc de Perkoa, entre les mois d’avril et mai derniers, dans la région du Centre-Ouest du Burkina Faso.

Quant au directeur de Byrnecut Burkina, une société sous-traitante de Nantou Mining, Darly Christensen, il a été également reconnu coupable pour complicité d’homicide involontaire et a écopé de 12 mois de prison avec sursis puis d’une amende de 1 million FCFA, a poursuivi le site d’information burkinabè.

Le TGI a ordonné la relaxation de la mine elle-même ainsi que des deux prévenus pour infractions non constituées.

En mi-avril 2022, huit mineurs dont six Burkinabè, un Zambien et un Tanzanien ont disparu suite à l’inondation de la mine souterraine de Perkoa et ont finalement tous été retrouvés deux mois plus tard sans vie.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire) 

Laisser un commentaire