Accueil Société Ouagadougou: séance d’aérobic pour plus de 400 enfants de l’APEE

Ouagadougou: séance d’aérobic pour plus de 400 enfants de l’APEE

180
0
SHARE
Séance d'aérobic à l'APEE

Plus de 400 enfants dont plus de 200 recueillis à l’Association de parents, amis et sympathisants d’enfants déficients intellectuels souffrant de troubles mentaux et de handicaps associés (APEE) et leur encadreurs ont bénéficié ce mercredi 16 mai 2018 d’une séance d’aérobic au plateau omnisport du centre situé à Tanghin, au Nord de Ouagadougou. Selon les organisateurs de l’activité, la séance d’aérobic assurée par « Spécial Olympics » vise à permettre aux « enfants de se frotter et aussi de s’exercer sportivement » pour des compétitions qui leurs sont reservées.

La directrice de l’institut APEE, Clémence Compaoré s’est réjouie de l’activité, organisée en collaboration avec Spécial Olympics, qui a envoyé une « équipe pour pouvoir soutenir » le centre social qui recueille dans ses locaux près de 700 enfants souffrants d’une déficience intellectuelle. « Cette activité vise vraiment à détendre nos enfants et à les préparer physiquement », a-t-elle dit, en notant que l’activité a été financée par la présidente du centre, Rosalie Bassolé, « à hauteur de plus 100 000 FCFA en payant des tenues de sports et le rafraîchissement ».

Elle a affirmé que la séance d’aérobic est organisée seulement une fois au moins dans l’année vu que l’institut fait face à de nombreuses difficultés d’ordres financier, matériel et humain.

Clémence Compaoré, directrice de l’APEE

La séance de sport « s’inscrit dans le cadre de notre relation avec Spécial Olympics qui organise avec nous une journée de sport inclusif, question de donner l’occasion à nos enfants de se familiariser avec les jeux pour handicapé et ceux pratiqués par les enfants dit normaux », a déclaré le responsable des activités sportives de l’APEE, Frédéric Bationo.

Cet exercice, « permettra davantage aux enfants de se frotter sans différence », a poursuivi M. Bationo qui a laissé entendre qu’à travers cette activité, l’APEE prépare aussi ses pensionnaires pour les compétitions dans le cadre des Spéciales Olympics. « Nous préparons en même temps les enfants pour participer aux jeux mondiaux à venir et aussi pour les young athlètes organisés par Spécial Olympics en faveur des enfants handicapés mentaux », a-t-il ajouté

Frédéric Bationo, responsable des activités sportives de l’APEE

Après la séance d’aérobic, il y a en plus une démonstration du floorball et un match de football unifié, selon Frédéric Bationo qui a précisé que « tous ces sports sont pour des enfants handicapés ». Il a déploré les difficultés du centre qui sont d’ordres matériel et organisationnel notamment « parce que pour travailler et surtout faire du sport avec des enfants handicapés, ça demande du matériel et beaucoup d’efforts, et nous n’avons pas assez de personnel avec des compétences sportives pour pouvoir nous aider ». Pour cette séance, « il n’y a qu’environ 400 enfants des écoles spécialisées et du primaire seulement qui ont pris part » à l’exercice, a-t-il cité en exemple.

Des enfants de l’APEE jouant au floorball

Il a posé les même inquiétudes pour ce qui concerne les autres compétitions des autres disciplines dont le floorball puisque le matériels de cette discipline sportive « coûte cher » et « n’est pas à la disposition de tout revendeur ». En plus de ces préoccupations de l’APEE à ce niveau qui se résument en des difficultés d’ordres matériel, organisationnel et personnel, l’institut manque de « professeurs d’éducation physique et sportive spécialisés permanents ».

« Des professeurs vacataires viennent mais seulement interviennent dans le cadre classique. Leurs interventions sont vraiment limitées », a fait remarquer M. Bationo qui a demandé l’appui de toutes les bonnes volontés.

Le responsable de Spécial Olympics, Ghislain Kafando interpelle les autorités à travailler pour qu’il y ait une bonne inclusion entre les personnes vivant avec une déficience intellectuelle et les personnes dites normales.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire