Accueil A la une Arrivée de Compaoré au Burkina: des partisans «déçus»

Arrivée de Compaoré au Burkina: des partisans «déçus»

Des sympathisants de l'ancien président du Faso Blaise Compaoré sortis pour l'accueillir à l'aéroport

Des partisans de l’ancien chef de l’Etat burkinabè, Blaise Compaoré, venus l’accueillir à l’aéroport international de Ouagadougou, se sont dit «déçus» de ne l’avoir pas vu à sa descente d’avion. En effet, pendant que ces derniers lui réservaient un accueil chaleureux, l’ex locataire de Kosyam s’est aussitôt envolé dans un hélicoptère après son atterrissage au bord d’un Gulstream G550.

Les partisans de Blaise Compaoré ont sonné la mobilisation, le jeudi 7 juillet 2022, à l’aéroport international de Ouagadougou pour accueillir chaleureusement l’ancien président du Faso en exil depuis huit ans en Côte d’Ivoire. Mais l’attente a été longue et vaine pour ses sympathisants qui étaient sur pied depuis le matin, à en croire certains d’entre eux, pour l’accueillir.

En effet, attendu à 12h 30 (heure locale et GMT), c’est finalement vers 14h (13h58 précisément) que l’avion de marque Gulstream G550 transportant l’ancien président burkinabè s’est posé à l’aéroport.

Madi Soré (2e à gauche) avec des camarades pour accueillir Blaise Compaoré

Les choses ne se sont pas passées telles que souhaitées par les partisans de l’enfant de Ziniaré qui a passé 27 ans au pouvoir au Burkina Faso.

Ces derniers ont mis les petits plats dans les grands, avec pancartes et tee-shirts conçus pour accueillir «dignement» Blaise Compaoré après huit années passées hors de la terre natale.

Mais ces militants et sympathisants n’ont finalement pas vu l’ancien homme fort du Burkina à sa descente d’avion. Pour cause, un hélicoptère l’a transporté aussitôt atterri, vers sa destination qui reste pour l’heure inconnue, des informations évoquant le quartier résidentiel Ouaga 2000, alors que d’autres font cas de sa ville natale Ziniaré.

Ainsi privés de ce petit salut paternel de l’ancien président Blaise Compaoré, des militants se sont dit «déçus». «On est choqués, il n’y a pas d’autre mot, on est choqués. Ça ne nous a pas plu», se sont exprimé un groupe de jeunes qui ont dit être sur place depuis le matin pour l’attendre.

«Il devait passer voir ses enfants avant de rentrer chez lui», ont-ils ajouté, indiquant qu’ils auraient souhaité lui faire un bain de foule et être des témoins oculaires de son arrivée.

Déception de certains partisans qui n’ont pas pu voir Blaise Compaoré à sa descente d’avion

D’autres, pour cacher leur déception, ont préféré ne pas croire à l’idée que l’ancien président du Faso ayant la nationalité ivoirienne ait vraiment quitté l’aéroport. «On attend toujours, parce qu’on ne croit pas qu’il est parti avec l’hélico. Même si c’est à 22h nous n’allons pas bouger tant qu’on ne le voit pas», a réagi une dame qui était habillée aux couleurs du parti de Blaise Compaoré, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP).

«Nous ne nous fions pas aux rumeurs, nous ne l’avons pas vu partir, donc nous l’attendons toujours», a déclaré Madi Soré qui était avec d’autres camarades.

Arrivé d’Abidjan, le 7 juillet 2022, Blaise Compaoré devrait prendre part, vendredi 8 juillet, à une rencontre entre les anciens chefs de l’Etat burkinabè et le président de la Transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba. Cette rencontre s’inscrit, selon la Présidence du Faso, dans le cadre d’un processus de réconciliation nationale voulu par l’actuel occupant de Kosyam.

Par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire