Accueil wakat-video Attaques armées: la Chine Taïwan vole au secours du Burkina

Attaques armées: la Chine Taïwan vole au secours du Burkina

La République de Chine Taïwan a offert deux hélicoptères UH-1H à l’armée de l’aire du Burkina en vue de renforcer les capacités des Forces de Défense et de Sécurité dans la lutte contre la criminalité, le maintien de stabilité et la sécurité des citoyens, a constaté mardi 6 juin un journaliste de Wakat Séra à la Base aérienne 511 à Ouagadougou.

D’un coût global de « 8 millions de dollars américain, ces aéronefs de fabrication américaine sont en mesure de prendre chacun trois mitrailleuses miniguns de 7,62 mm, 14 hommes ou six civières, 1 760 kg de matériel ou 2 200 kg sous élingue », selon le ministre burkinabè de la Défense et des Anciens combattants, Jean-Claude Bouda.

Chaque hélicoptère a une masse à vide de 2 363 kg, masse maximum au décollage est de 4 300 kg. Il a une vitesse de croisière de 90-100 kt (167-185 km/h), sa vitesse maximale est de 124 kt (230 km/h), sa consommation est de 350 l/h et 2h15 d’autonomie.

Le rayon d’action de l’appareil est de 90 Nm (166,5 km), la distance maximale franchissable est de 180 Nm (333 km). Quant au plafond de cet hélicoptère, il est de 18 000 ft (5 900 m).

Ces hélicoptères « seront d’un appui certain pour les Forces armées nationales du Burkina, dans la lutte qu’elles mènent sans relâche contre le terrorisme », a affirmé le ministre Bouda.

« En tout cas c’est une grande importance pour nous dans le cadre de l’augmentation des capacités opérationnelles », s’est réjoui le chef d’état-major de l’armée de l’air du Burkina, le colonel Kounsaouma Palenfo.

Le Burkina et la Chine Taiwan entretiennent « des relations amies des plus solides (…) et cela à partir de 1994 à nos jours avec des rapports d’ordre militaire établis sur des bases amicales et de coopération », a confié chef d’état-major général de l’armée de la République taïwanaise, le général d’Armée Hsin-Lung Wang.

« Depuis 2000, le Burkina et la République de Chine ont tissé minutieusement une coopération militaire exemplaire entre leurs deux armées, dont les faits marquants sont : la présence d’Attachés de Défense dans chacun des deux pays, la participation régulière de cadres militaires burkinabè au séminaire sur le « Développement national YUANG PENG » organisé annuellement à Taipei, la présence de hauts cadres militaires burkinabè aux manœuvres militaires chaque année à Taipei, le soutien en équipement de la République de Chine aux Forces Armées nationales et la formation de personnels militaires dans les écoles militaires taïwanaises », selon le ministre de la Défense.

Daouda ZONGO

Laisser un commentaire