Accueil Economie Burkina: faire du développement du pays une « priorité », un souhait...

Burkina: faire du développement du pays une « priorité », un souhait de La SFI

La Société financière internationale (SFI), a souhaité faire du développement du Burkina sa « priorité », c’est ce qu’a signifié son vice-président Hans Peter Lankes, lors d’une audience avec le président Roch Marc Christian, ce mardi 6 juin 2017.

M. Lankes a évoqué avec le président Kaboré, l’attachement de son institution pour le développement du Burkina. Selon lui la SFI veut « mettre le secteur privé au cœur du développement économique ».

Le vice-président de la SFI se dit convaincu que le secteur privé peut jouer un rôle prépondérant dans le développement économique, en créant les conditions. « Il faut aider le secteur privé, il faut créer les espaces pour l’investissement », a-t-il soutenu.

La SFI, un Groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, envisageant renforcer son intervention au Burkina a engagé des discussions à la fois avec le gouvernement et le secteur privé, a poursuivi Hans Peter Lankes.

L’intervention de la SFI comporte deux volets à savoir « des engagements financiers et des engagements d’assistance technique », précise le cadre de la Banque mondiale. « Cette année, nous allons avoir un financement de plus de 100 millions de dollars (mais) dans le futur le groupe envisage augmenter cela de 50% et plus chaque année », a-t-il annoncé.

La SFI dit vouloir également « accompagner le Burkina Faso pour le développement du partenariat public privé (PPP)».

Mathias BAZIE

Laisser un commentaire