Accueil Communiqué de presse Avis de recherche de deux occidentaux disparus

Avis de recherche de deux occidentaux disparus

Édith Blais est portée disparue au Burkina Faso, où elle était en compagnie de son copain, Luca Tacchetto ( photo tirée de Facebook)

Ceci est un avis de recherche de deux occidentaux dont leurs familles sont sans nouvelles depuis le 15 décembre 2018.

AVIS DE RECHERCHE

Les familles de Edith Blais et Lucas Tacchetto sont sans nouvelles depuis le 15 décembre 2018. La Sherbrookoise de 34 ans devait participer à un projet humanitaire au Togo avec son compagnon de voyage italien, un jeune architecte de 30 ans et ami proche qu’elle avait rencontré il y a 2 ans au Canada. Ils étaient attendus par leurs amis de l’organisme Zion’Gaïa bien avant Noël, mais n’auraient finalement jamais traversé la frontière ou demandé de visa depuis le Burkina Faso jusqu’au Togo. Aux dernières nouvelles, le duo de voyageurs chevronnés se dirigeait vers Ougadougou à partir de Bobo-Dioulasso pour y séjourner 4 ou 5 jours et possiblement y vendre leur voiture. Les avertissements de voyage du gouvernement du Canada mettent en garde contre les risques de banditisme et d’enlèvement dans les zones que le couple devait traverser pour rejoindre leur destination finale. Les familles sont très inquiètes, les communications entre les deux voyageurs et leurs familles respectives étaient très fréquentes et ont cessé abruptement. Merci de nous aider à les retrouver.

DISAPPEARED The families of Edith Blais and Lucas Tacchetto have not heard any news of the travelers since December 15, 2018. The 34-year-old Sherbrookoise was to participate in a humanitarian project in Togo with her Italian traveling companion, a young architect of 30 years old and close friend she had met 2 years ago in Canada. They were expected by their Zion’Gaïa friends well before Christmas, but never have crossed the border or applied for a visa from Burkina Faso to Togo or Ghana. The duo of experienced travelers were heading gto Ougadougou from Bobo-Dioulasso to stay for 4 or 5 days and possibly sell their car. Government of Canada travel warnings warn of the risk of banditry and kidnapping in the areas the couple had to cross to reach their final destination. The families are very worried, the communications between the two travelers and their respective families were very frequent and stopped abruptly. Thank you for helping us find them.

Laisser un commentaire