Accueil Société Bobo-Dioulasso: le constructeur du plus grand CHU du Burkina désigné

Bobo-Dioulasso: le constructeur du plus grand CHU du Burkina désigné

Une maquette de l'hôpital devant être construit à Bobo-Dioulasso

Le constructeur du plus grand Centre Hospitalier Universitaire burkinabè prévu pour être réalisé à Bobo-Dioulasso, a été désigné, a annoncé le mardi 12 octobre 2021, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au pays des «Hommes intègres». Il s’agit de la société chinoise Beijing Urban Construction Group (BUCG).

«Après un processus d’appel d’offres strict et minutieux, la société chinoise Beijing Urban Construction Group (BUCG) est officiellement désignée pour la construction du projet du CHU de Bobo-Dioulasso», indique le texte de l’ambassade chinoise qui fait une brève présentation de l’exécuteur du projet.

L’écrit souligne que «Beijing Urban Construction Group (BUCG) est un grand groupe chinois de construction qui excelle à l’échelle internationale dans l’exécution des travaux publics comme le génie civil et des infrastructures ferroviaires, routières et électriques. Il est classé parmi la liste de Top 225 International Contractor».

A en croire l’ambassade de la République populaire de Chine, «actuellement, BUCG emploie plus de 26 500 personnes et gère plus de 120 filiales à travers le monde».

Le groupe a construit de «nombreux projets d’envergure tels que le stade des Jeux Olympiques, l’Aéroport International de Pékin-Daxing et le Théâtre national des Arts de la Scène en Chine ainsi que le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Niamey et l’Opéra d’Alger à l’étranger».

Mi-avril 2021, le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, accompagné de ses collaborateurs a présidé une réunion virtuelle sur la présentation de plans architecturaux du nouveau CHU de Bobo Dioulasso. L’objectif de la rencontre était de présenter les plans architecturaux du nouvel hôpital burkinabè de référence dans la sous-région par la partie chinoise à la partie Burkinabé. La partie burkinabè avait pu ainsi prendre connaissance des plans détaillés et de faire des amendements en vue de son amélioration.

Le mardi 20 octobre 2020, le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a procédé à Pala, un village rattaché à la commune de Bobo-Dioulasso, sur la RN1, à la pose de la première pierre de construction du nouveau CHU qui avait fait polémique à cause du choix de sa réalisation qui s’était reposée sur la forêt de Kua.

Le coût du projet de construction de cet hôpital de référence est estimé à environ 60 milliards de FCFA, avec un délai d’exécution des travaux de 36 mois.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire