Accueil Brèves Bobo-Dioulasso: une « capitale économique sans économie », selon le parti de Diabré

Bobo-Dioulasso: une « capitale économique sans économie », selon le parti de Diabré

1623
0
Une vue de l'assistance à l'ouverture des travaux

Les députés de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) réfléchissent  à Bobo-Dioulasso sur « comment redonner à Bobo-Dioulasso  sa place de capitale économique », à travers ses premières journées parlementaires qui se tiennent ce jeudi 23 février 2017.

« Bobo-Dioulasso est devenue une capitale économique sans économie », c’est le résumé de la santé économique que le secrétaire général de la section  Houet de l’UPC, Amoro Sanou, a dressé de ladite ville. Cela démontre à ses yeux toute la pertinence du thème de ces journées parlementaires, reconnue par la suite unanimement par les représentants des différents groupes parlementaires invités à la cérémonie, en dehors du CDP absent.

Aussi, si cet exercice a pour but de « renforcer les capacités des députés », il est une occasion a estimé Daouda Simboro, « de dégager des perspectives de bonne gouvernance pour le bien-être de la population burkinabè ».

Il dit espérer que les conclusions qui seront dégagées le soir proposent la recette pour que Bobo-Dioulasso cesse d’être une capitale sans économie.

Mariam KANDO

Laisser un commentaire