Accueil Sport Burkina : Académie foot plus (AFP), le pied-à-terre des Girondins de Bordeaux à...

Burkina : Académie foot plus (AFP), le pied-à-terre des Girondins de Bordeaux à Ouaga

1948
1
Le président des Girondins (à droite) et celui de l'AFP, un peu en retrait situant les raisons de la visite

Le président des Girondins de Bordeaux, un club français, Stéphane Martin, invité par le président de l’Académie foot plus (AFP), Amado Traoré, l’ancien président du Rail Club du Kadiogo (RCK), a déclaré ce 20 février vouloir faire de ce centre un partenaire pour son club.

« Nous avons rendu visite aux Girondins de Bordeaux et nous les avons invités à venir voir ce que nous faisons ici », c’est ainsi que le président de l’Académie Foot Plus (AFP), Amado Traoré, a situé les raisons de la présence d’un staff du club français, les Girondins de Bordeaux dans son centre de formation. Pour le contenu de la visite, il a affirmé qu’ils vont « égrener les différents points et tracer les grandes lignes d’un futur et éventuel partenariat entre AFP et les Girondins ».

Le président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, a, pour sa part, fait savoir qu’il veut sceller un partenariat avec l’Académie foot plus (AFP) de Amado Traoré.  Mais c’est à l’issue d’échanges que les termes de ce partenariat seront retenus, parce qu’à l’en croire, leur démarche n’est pas de faire l’académie des Girondins de Bordeaux à Ouagadougou comme le font certains clubs.

Il s’agit plutôt de « laisser l’équipe qui est ici bien travailler et trouver des accords pour faire des échanges. Des Girondins viendront ici et à l’inverse des entraineurs de l’AFP pourront venir chez les Girondins, participer à des tournois ensemble afin les jeunes d’ici ou les nôtres puissent connaitre les compétitions internationales au-delà des compétitions nationales », a déclaré le visiteur français. Aussi, il a affirmé qu’à l’issue des échanges : « Nous allons prendre le temps de discuter avec le président Traoré, mais c’est sûr que nous trouverons quelque chose d’intéressant pour les deux ».

 L’objectif de cette approche, selon le président Martin, c’est « d’institutionnaliser un peu plus le partenariat avec l’Afrique et faire surtout quelque chose de long terme, c’est-à-dire non pas seulement recruter les joueurs à 17 ou 18 ans, mais être en amont. On a un projet avec un centre de formation en Argentine depuis 13 ans et on aimerait faire la même chose ici ».

Par Boureima DEMBELE

1 Commentaire

  1. Bonjour à vous je suis à la recheche d’une académie de football .je suis ivoirien j’ai 16ans et je joue le poste de latéral gauche. J’aimerais avoir une réponse venant de vous

Laisser un commentaire