Accueil A la une Burkina: BDU-BF et SONABEL, un partenariat pour le bonheur des clients

Burkina: BDU-BF et SONABEL, un partenariat pour le bonheur des clients

Signature de convention entre la BDU-BF et la SONABEL le 17 septembre 2021

La Banque de l’Union Burkina Faso (BDU-BF) et la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) ont scellé, le vendredi 17 septembre 2021, un partenariat à travers la signature d’une convention visant à permettre à leurs clients respectifs de pouvoir payer leurs factures de consommation d’énergie dans les guichets de la BDU-BF. Ce projet dénommé SONAPP vient ainsi pour faciliter la tâche à la clientèle, réduire les longues files d’attente devant les guichets et le temps de paiement, selon les initiateurs.

SONAPP est une solution applicative, développée par l’équipe technique de la BDU-BF en collaboration avec celle de la SONABEL, à travers laquelle cette institution bancaire offre la possibilité à ses clients et à tous les abonnés de la Société nationale burkinabè d’électricité à payer leurs factures d’électricité dans ses agences.

Cérémonie de signature de convention entre la BDU-BF et la SONABEL

La signature de ce jour de la convention, entre les deux institutions, est l’aboutissement de «plus de trois ans» de négociations, a fait savoir le directeur général de la Banque de l’Union Burkina Faso, Karim Bagayoko. Il a remercié le directeur général de la SONABEL, Baba Ahmed Coulibaly pour son implication personnelle, «sans laquelle, le projet (…) ne verrait pas de sitôt jour».

Le directeur général de la SONABEL a aussi, à son tour, remercié la Banque de l’Union Burkina Faso pour tous les efforts fournis afin qu’ils arrivent à ce résultat. «On est très heureux aujourd’hui, d’avoir cette convention parce qu’elle permettra de diversifier les possibilités de paiement pour nos clients», a laissé entendre M. Coulibaly.

Un service rapide

La directrice de cette agence principale de la Banque de l’Union Burkina Faso, Pélagie Traoré née Bado effectuant le paiement de sa facture SONABEL

A la suite de la signature de la convention, une démonstration de paiement de facture d’électricité a été faite dans un guichet au siège de la BDU-BF. La directrice de cette agence principale de la Banque de l’Union Burkina Faso, Pélagie Traoré née Bado qui a eu l’occasion de faire son paiement de facture SONABEL a apprécié le service qui a pris moins d’une minute. «Je pense que c’est un service qui est très bien parce que c’est assez rapide. Ça me permet de gagner en temps et de vaquer à d’autres occupations», a dit Mme Traoré, invitant les clients à venir dans les guichets de la BDU-BF pour le paiement de leurs factures SONABEL. «Vous n’êtes pas obligé de venir vous-même, vous pouvez envoyer n’importe qui pour le paiement», a-t-elle signifié.

Le directeur général de la Société nationale burkinabè d’électricité, Baba Ahmed Coulibaly

«On vient de faire la démonstration. Vous avez bien vu que nos clients post-payer sont à mesure, dans l’agence de la BDU, de payer leurs factures et on a aussi constaté que le résultat est immédiat dans les chiffres de la SONABEL. C’est-à-dire que, lorsque la facture est payée au niveau de la BDU, immédiatement c’est retranscrit au niveau de la SONABEL. Ce qui signifie que nos clients n’ont pas de risque. Ils ont une flexibilité supplémentaire pour payer leurs factures», a affirmé le directeur général de la Société nationale burkinabè d’électricité, Baba Ahmed Coulibaly.

Pour lui, la solution proposée aujourd’hui est «extrêmement fiable». «Les clients pourront la tester dès maintenant et verront les bénéfices qu’ils peuvent en tirer», a fait savoir M. Coulibaly.

Bientôt les paiements prépayés

Le directeur général de la Banque de l’Union Burkina Faso, Karim Bagayoko

Le paiement de facture SONABEL à travers ce service ne coûtera au client qu’une somme de 200 francs CFA quel que soit le montant de la facture. «Quel que soit le montant, ça ne fait que 200 francs TTC, ce qui est à la portée de tout le monde», a déclaré le DG de la BDU-BF Karim Bagayoko. «Je pense que ce forfait de 200 franc CFA est minime par rapport à la prestation qui est fourni et qui nous permet juste de récupérer nos frais», a soutenu M. Bagayoko.

Il a rappelé que ce service est ouvert à tous les clients SONABEL particulièrement aux clients BDU-BF qui, aujourd’hui, a une couverture de 17 points de vente sur le territoire national. La banque ambitionne les augmenter à 20 d’ici la fin de l’année 2021.

Les deux directeurs devant les guichets de la BDU-BF

«L’opérationnalisation de cette solution est une première étape d’un processus entamé», a informé le premier responsable de BDU-BF, annonçant une seconde étape qui «portera sur les paiements prépayés et ensuite, sur les règlements par TPE (Terminal de Paiement Electronique) et via applications bancaires notamment les virements de compte à compte». «Nous avons des guichets automatiques de dernière génération qui permettent déjà, même sans venir à la Banque, de procéder à des paiements de factures. Mais nous allons voir avec l’équipe technique comment on va rendre opérationnel ce service», a-t-il poursuivi.

Le directeur général de la BDU-BF et celui de la SONABEL

Le directeur général de la Société nationale burkinabè d’électricité dit attendre avec la BDU-BF et les services techniques qu’ils puissent «aller, rapidement, à la phase du Cash Power, qui est aussi quelque chose d’important pour la SONABEL», afin de «pouvoir vendre les unités Cash power aux clients, offrir encore une nouvelle possibilité (aux) clients».

«Nous devons à tout prix relever ensemble, le défi de la disponibilité, de la sécurité et de la fiabilité de la plateforme, recueillir, dans un premier temps, son adoption par nos clients, et par la suite leur fidélisation à ladite plateforme. Cela nous permettra de satisfaire chacun des principes cardinaux du service public à savoir, la continuité, la mutabilité et l’égalité de tous devant le service public», a conclu M. Coulibaly.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire