Accueil Société Burkina/Concours les Cracks: l’Assemblée nationale se réjouit de la valorisation de l’enseignement

Burkina/Concours les Cracks: l’Assemblée nationale se réjouit de la valorisation de l’enseignement

769
0

Dans le cadre de la célébration des festivités du 11-Décembre 2019, l’accession du Burkina à la souveraineté nationale, il est organisé chaque année, le concours les Cracks pour récompenser les établissements qui se sont illustrés au cours de la compétition. Pour le président de la représentation nationale, Alassane Bala Sakandé, qui se prononçait sur cette activité après la finale de l’édition de cette année, tenue ce lundi 9 décembre 2019, cela participe à la valorisation de l’enseignement et a invité les établissements à s’y intéresser.

Le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a félicité l’association DIKOU pour ses efforts afin de pouvoir organiser à chaque fête de l’indépendance le concours interscolaire.

« S’il y a des structures qui se sont déjà organisés pour faire des choses comme ça, l’Assemblée nationale se doit de les accompagner », a dit M. Sakandé, confiant que l’objectif de son institution est de pouvoir intégrer le comité d’organisation pour faire en sorte que les concours à venir, ils puissent l’organiser ensemble et mettre les moyens nécessaires pour qu’il y ait beaucoup plus de participation à cette compétition.

Pour lui, avec ce concours (…) c’est l’enseignement au Burkina Faso qui gagne, invitant le comité d’organisation à privilégier beaucoup plus les questions qui concernent le pays. « C’est vrai que c’est des questions de culture générale, on doit pouvoir connaitre en ce qui concerne le monde autour de nous, mais il faut connaitre d’abord son pays, les localités, les us et coutumes et ça c’est important », a-t-il soutenu.

Les établissements finalistes de cette compétition interscolaire, les Crack 2019, sont le lycée Ryalé de Tenkodogo et le collège départementale de Zabré. Le collège départemental de Zabré est sorti vainqueur de ce concours. Le président de l’Assemblée dit être satisfait de ce qui a été donné de voir au cours de cette finale.

« L’édition de 2020 (de ce concours) se déroulera durant les festivités des 60 ans de l’anniversaire de l’indépendance du pays. Que les établissements se préparent car les cracks de 2020 seront une exception et nous allons faire en sorte que les établissements puissent connaitre bien avant la finale, ce qu’ils auront si devanture ils venaient à être classés premier, deuxième ou troisième », a annoncé le président du parlement burkinabè Alassane Bala Sakandé.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire