Accueil Société Burkina : des agents de l’ONEA en colère

Burkina : des agents de l’ONEA en colère

1801
0
Une vue des agents en sit-in à Ouahigouya (DR)
U

Des agents  de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA)  ont observé un sit-in le  9 avril 2018 à Ouahigouya et dans les autres agences du Burkina, a appris Wakat Séra.

La sous-section du syndicat national des travailleurs de Ouahigouya de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (SYNTEA) a observé un sit-in d’avertissement ce lundi 9 avril 2018, mouvement qui a aussi servi à donner l’alerte à la population sur la situation que des agents de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement vivent, selon notre confrère de Faso Nord info.

Pour les raisons de cette grogne, Richard Ouédraogo , membre du bureau national du SYNTEA explique : « Depuis 2016, nous avons engagé des négociations avec le patronnant pour de meilleures conditions de vie et de travail à travers la revalorisation de notre grille salariale. On nous avait demandé de patienter au vu des travaux du Ziga 2 et nous l’avons fait. Après  la reprise du dialogue, nous avons eu gain de cause et il restait le paiement à compter de janvier 2018.

Depuis lors, rien n’est fait et le syndicat par une note adressée  au conseil d’administration a demandé l’application effective à partir du 15 avril 2018. A notre grande surprise, c’est lors d’une réunion qu’on nous a  informés que le ministère des  finances nous demande de  sursoir à nos acquis. C’est ainsi qu’après une assemblée générale d’urgence, nous avons décidé d’aller en grève les 12 et 13 avril 2018 avec service minimum. Nous sommes déterminés et s’il faut  aller sans service minimum, nous sommes prêts à le faire ».

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire