Accueil A la une Burkina: des journalistes informés sur la politique de sécurité nationale

Burkina: des journalistes informés sur la politique de sécurité nationale

Atelier sur la PSN à Ouagadougou

Le Secrétariat général de la défense nationale a initié, le mercredi 26 février 2020, un atelier d’information au profit des journalistes à Ouagadougou, sur la Politique de sécurité nationale (PSN), un référentiel élaboré, dont la vision est de faire du Burkina, à l’horizon 2050, une nation paisible, stable, unie et prospère, qui garantit une protection optimale de ses intérêts fondamentaux, assure la sécurité de ses institutions et promeut la sécurité humaine de ses citoyens.

Cet atelier vise à informer la presse sur le document intitulé Politique de sécurité nationale, afin qu’elle s’en approprie pour mieux en parler à son tour, selon le secrétaire général de la défense nationale, le colonel-major Théodore Naba Palé, par ailleurs coordonnateur de la commission d’élaboration de ce référentiel qui a été remis, le 20 janvier 2020, au président du Faso, Roch Kaboré.  

Des participants à l’atelier sur la PSN

La Politique de sécurité nationale est un document comportant cinq grandes parties qui sont les valeurs fondamentales et la vision du futur souhaité de la Nation, les intérêts nationaux, l’analyse du contexte stratégique international, régional et national, les menaces, risques et vulnérabilités de la sécurité nationale, la vision et les objectifs stratégiques de la sécurité nationale.

Elaborée dans un processus participatif et inclusif, la PSN doit «mettre le pays en ordre de bataille pour faire face aux menaces liées à la globalisation; offrir les fondements de vision et d’orientation stratégiques de l’action publique», afin d’atteindre les objectifs fixés pour l’horizon 2050.

Pour sa mise en œuvre, la commission d’élaboration a proposé des orientations et une stratégie de communication autour de cette politique.

Membres de la commission d’élaboration de la PSN

Les piliers de la mise en œuvre de cette politique sont, entre autres, la promotion de l’Etat de droit, la bonne gouvernance et l’ancrage des valeurs fondamentales de la Nation ; la restauration et dynamiser les fonctions de l’éducation nationale dans ses dimensions familiale, scolaire et sociétale ; la promotion de la participation citoyenne à la sécurité nationale et redessiner les équilibres et les perspectives stratégiques, réarticuler les axes de la coopération, des alliances et des partenariats stratégiques et renforcer le rayonnement diplomatique du Burkina Faso.

Le Secrétariat général de la défense nationale a bénéficié de l’accompagnement de la fondation DCAF, un centre pour la sécurité, le développement et l’état de droit, dans l’organisation du présent atelier sur la PSN.

Les objectifs spécifiques de DCAF à travers le projet «Gouvernance sécuritaire au Sahel», mis en œuvre au Mali, Niger et au Burkina Faso, sont de contribuer à la création d’un environnement national et régional favorable à un contrôle et une surveillance renforcée du secteur de la sécurité (Cadre normatif et politique) ; augmenter la confiance de la population du Liptako Gourma dans les institutions de sécurité gouvernementales et améliorer l’efficacité et du professionnalisme des institutions de sécurité impliquées dans la région du Liptako Gourma.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire