Accueil Economie Burkina/Economie informelle : les acteurs s’organisent à travers une faitière

Burkina/Economie informelle : les acteurs s’organisent à travers une faitière

624
0
Une vue des membres du Conseil national de l'Economie informelle, avec le président, Salif Nikiéma (milieu)

Nouvellement élus, les membres du bureau exécutif du Conseil national de l’Economie informelle, ont animé une conférence de presse, ce 9 décembre 2019 à Ouagadougou dans l’objectif de présenter leur faitière à travers laquelle ils entendent mieux s’organiser.

Mise en place au cours d’une assemblée générale constitutive le 8 décembre 2019 à Ouagadougou, le Conseil national de l’Economie informelle (CNEI) a été présenté par les membres du bureau, au cours d’une conférence de presse. A les entendre, cette sortie médiatique est la première d’une série d’activités en vue.

Composé de 36 membres dont le président, quatre vice-présidents et des secrétaires nationaux élus pour un mandat de cinq ans, le Conseil est né, suite au Forum national de l’économie informelle tenu en juillet 2019.

Aussi, les membres de ce premier bureau exécutif doivent œuvrer à fournir des réponses au déficit de travail, l’insuffisance de formations des acteurs, et à organiser les acteurs.

L’un des vice-présidents, Boureima Kondé, a lu le mot du président du Conseil, Salif Nikiéma, dont la voix était cassée.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire