Accueil Société Burkina: Émile Paré et son DAF interpellés par l’ASCE-LC (Oméga)

Burkina: Émile Paré et son DAF interpellés par l’ASCE-LC (Oméga)

Le directeur général de l’École nationale de Santé publique (ENSP) Émile Paré et son directeur de l’administration et des finances (DAF) ont été interpellés le mardi 11 janvier 2022, par l’Autorité́ supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la Corruption (ASCE-LC), rapporte Oméga qui cite des sources judiciaires sans donner les raisons de cette interpellation.

Selon nos confrères de la radio Oméga citant des sources judiciaires, le directeur général de l’École nationale de santé publique (ENSP), Dr Émile Paré, a été interpellé par les hommes de Luc Marius Ibriga ainsi que son DAF. Pour l’instant, l’on ignore les raisons de cette interpellation.

Dr Émile Paré, plus connu sous l’appellation le «chat noir de Nayala» est un homme politique burkinabè et est l’actuel directeur du Centre international de formation politique Kwamé N’krumah, une école du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir au Burkina Faso.

Aussi connu de ses compatriotes pour ses sorties médiatiques controversées, le natif de la province de Nayala a d’ailleurs, sur Oméga média, reproché tout récemment aux Burkinabè de manquer de courage pour faire front aux groupes terroristes.

  Par Lassané Sawadogo (Stagiaire)

Laisser un commentaire