Accueil Communiqué de presse Burkina Faso: visite de travail de la nouvelle directrice des opérations de...

Burkina Faso: visite de travail de la nouvelle directrice des opérations de la Banque mondiale

1890
0
Soukeyna Kane

Du 8 au 9 juillet 2019, la nouvelle directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Burkina Faso, (résidant à Bamako), Soukeyna Kane,  effectuera une visite de travail au Burkina Faso. Depuis le 1er juillet 2019, le Burkina Faso est rattaché à « l’unité-pays » constituée du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad.

C’est une visite de prise de contact avec les autorités burkinabè. Plusieurs réunions de travail sont prévues, notamment avec des membres du gouvernement. Mme Kane sera également reçue en audience par le Président du Faso.

De nationalité sénégalaise, Mme Kane est entrée à la Banque mondiale en mars 2003 comme spécialiste principale en gestion financière et a exercé diverses fonctions au sein de la Région Afrique, de la division Politique opérationnelle et services aux pays (OPCS) et de la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

Mme Kane travaillait auparavant à la Banque africaine de développement comme auditrice interne principale, et a en outre à son actif une vaste expérience dans le secteur privé. Elle a notamment été directrice administrative et financière aux Assurances générales sénégalaises (AGS), et directrice et auditrice senior chez ERA Audit et Expertise, AEG Paris et Ernst & Young. Expert-comptable, elle est titulaire d’un master en comptabilité et finance, et diplômée de l’Institut commercial supérieur de Paris.

Avant d’exercer depuis le 1er mai 2017 ses fonctions de Directrice des opérations, Mme Kane était chef du service Gouvernance pour la Région Europe et Asie centrale de la Banque mondiale.

En tant que Directrice des opérations, Mme Kane a pour priorité d’apporter la direction stratégique voulue pour l’élaboration de projets et programmes qui s’inscrivent dans le double objectif poursuivi par le Groupe de la Banque mondiale : mettre fin à l’extrême pauvreté et favoriser le partage de la prospérité dans les quatre pays qu’elle couvre et, plus largement, dans la région du Sahel. En outre, il s’agira pour elle de maintenir la qualité du portefeuille dans ces pays en travaillant de concert avec des partenaires internes et externes à l’obtention de meilleurs résultats.

Laisser un commentaire