Accueil Communiqué de presse Burkina: le Conseil supérieur de la magistrature sanctionne des magistrats

Burkina: le Conseil supérieur de la magistrature sanctionne des magistrats

Le Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) du Burkina(photo d'archives)

Dans un communiqué du Conseil supérieur de la magistrature burkinabè rendu public ce 26 février 2018, il est mentionné qu’à l’issue de sa première session du 20 au 24 février, le CSM a prononcé des sanctions allant du blâme à la rétrogradation contre des magistrats.

«A la suite de sa saisine par le Ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux par lettre en date du 23 octobre 2017, le Conseil de discipline des magistrats a tenu sa première session du 20 au 24 février 2018.

Dix (10) dossiers étaient inscrits à son ordre du jour. A la fin de ses délibérations, le conseil de discipline a:

– prononcé des sanctions allant du blâme à la rétrogradation de grade;

– mis hors de cause deux (02) magistrats;

– décidé du sursis à statuer dans quatre (04) affaires jusqu’à l’intervention de la décision du Conseil constitutionnel saisi de recours en inconstitutionnalité.

Les magistrats concernés par les procédures disciplinaires ont été informés de leur droit de recours qui court à compter de la notification à eux de la décision du conseil de discipline en la forme administrative».

 Ouagadougou, le 26 février 2018

 La secrétaire permanente du Conseil supérieur de la magistrature

 Victoria OUEDRAOGO/KIBORA

Chevalier de l’Ordre national

Laisser un commentaire