Accueil Politique Burkina: «Le PNDES a permis de renforcer la résilience du pays» (Simon...

Burkina: «Le PNDES a permis de renforcer la résilience du pays» (Simon Compaoré)

618
0
Le président par intérim du MPP, Simon Compaoré

Simon Compaoré, président par intérim du parti au pouvoir au Burkina, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), qui a rencontré la presse, ce jeudi 9 janvier 2020, a affirmé que «malgré le contexte sécuritaire, la mise en œuvre progressive du PNDES (Programme national de développement économique et social) a permis de renforcer la résilience du pays sur divers fronts», soutenant que le président Roch kaboré a «bel et bien un bilan à présenter en fin 2020».

Le MPP qui souhaite en cette nouvelle année, des vœux de «paix, d’union sacré, de cohésion sociale, de rassemblement, patriotisme autour de la mère patrie et de ses institutions toute chose qui commande à chacun et à chacune de privilégier l’intérêt général, l’intérêt supérieur de la nation, le vivre ensemble en lieu et place des intérêts particuliers et égoïstes», a rappelé que «la question sécuritaire est devenu par la force des choses la priorité principale de la gouvernance du président Roch Kaboré, (et) il a fallu opérer des arbitrages difficiles pour prendre en compte la menace terroriste».

Mais selon son président par intérim, «malgré» cette situation sécuritaire, des progrès en matière de développement, sont enregistrés dans le pays, affirmant qu’«ainsi l’économie, malgré les chocs terribles, s’inscrit, désormais, dans une dynamique de croissance plus forte de 6.3% en moyenne entre 2016 et 2018 contre une moyenne de 5.4% sur la période 2011-2015». «De grands chantiers sont exécutés ou sont en train de l’être», a précisé M. Compaoré.

Il s’est réjoui de l’élan retrouvé et du «regain de puissance des forces de défense et de sécurité engagées dans la lutte contre le terrorisme», appelant une fois de plus les Burkinabè à «l’union sacré» autour des soldats en «mission commandée». Il a par la suite invité le président du Faso et le gouvernement burkinabè à poursuivre leurs efforts dans l’équipement, la formation et la motivation des troupes et accélérer la mise en œuvre du recrutement des volontaires.

Concernant les échéances électorales de 2020, le président par intérim du MPP, Simon Compaoré, qui a soutenu qu’elles «se tiendront à bonne date comme le prévoit la Constitution», a déclaré que des dispositions sont en train d’être prise pour la participation des Burkinabè de la diaspora ainsi que les déplacés internes».

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire