Accueil Culture Burkina: le terrorisme entre les lignes

Burkina: le terrorisme entre les lignes

Des soldats en action (Ph. Alamy pour illustration)

L’hydre terroriste endeuille depuis  2015, de nombreuses familles au Burkina Faso. Ce phénomène est devenu chronique sur le continent, avec une recrudescence des attaques dans le grand Sahel. Cette situation a incité de nombreux auteurs, dont des Burkinabè, à produire des ouvrages pour décortiquer le phénomène. Nous marquons un arrêt sur les ouvrages, entre autres, de deux auteurs, Mathieu Béré, alias Nabons Laafi Diallo et Serge Atiana Oulon.

Les acteurs politiques burkinabè interpellent les populations à s’impliquer activement dans la lutte contre le terrorisme dans le pays. Les auteurs Mathieu Béré, alias Nabons Laafi Diallo et Serge Atiana Oulon ont trouvé leur formule, leur stratégie de lutte contre les adeptes de la pensée unique, les terroristes. Il s’agit, pour eux, de se plonger dans les méandres de cette nébuleuse, à travers leurs plumes, pour élucider tout le flou qui est autour du terrorisme, notamment au Burkina Faso.

Mathieu Béré, alias Nabons Laafi Diallo, qui a été consultant au Burkina Faso de 2015 à 2018 sur les questions de paix, de gouvernance, de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent au Sahel, aborde cette problématique du terrorisme dans son ouvrage «LE TERRORISME AU SAHEL, Dynamique de l’extrémisme violent et lutte anti-terroriste: un regard à partir du Burkina Faso», paru le 3 janvier 2020.

 Dans ce livre publié en janvier 2020, l’auteur s’attarde sur le contexte dans lequel le terrorisme est apparu au Burkina Faso et se pose la question de savoir pourquoi ces forces du mal sévissent dans certains pays et pas d’autres. Nabons Laafi Diallo revient également sur les groupes armés terroristes qui sèment la mort et la terreur au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest, sur ce qu’ils veulent.

Le titulaire de deux Masters, en Ethique Sociale et Théologie et en Paix internationale et Gestion des conflits à l’Université de San Diego (USA) explique dans son œuvre pourquoi la violence terroriste a-t-elle pris une telle ampleur depuis 2015 et tire la sonnette d’alarme sur les trajectoires que cette violence pourrait prendre dans les années à venir si rien n’est véritablement fait.

En d’autres termes, cet ouvrage de 200 pages de Mathieu Béré, alias Nabons Laafi Diallo propose une analyse de la crise terroriste, de sa complexité et de ses enjeux ainsi que des conflits qui la sous-tendent au Burkina Faso et dans la région du Sahel ouest-africain.

L’ouvrage du journaliste d’investigation Serge Atiana Oulon

Quant à Serge Atiana Oulon, il est auteur du livre intitulé «Comprendre les attaques armées au Burkina Faso. Profils et itinéraires de terroristes», un ouvrage de 196 pages, subdivisé en sept parties, paru le jeudi 27 février 2020.

Cet ouvrage fait un panorama sur les causes lointaines du terrorisme qui frappe le Burkina Faso depuis quelques années. Le journaliste d’investigation et directeur de Publication du journal L’Evènement plonge le lecteur dans les méandres des groupes armés.

La structuration de l’organisation des groupes terroristes, leur mode d’emploi des engins explosifs, leurs motivations, leur mode de recrutement et leurs profils; tout est scruté dans le livre par cet averti des questions terroristes sur le sol burkinabè.

Serge Atiana Oulon a aussi abordé la question du G5 Sahel, dont il parle de la contribution dans son ouvrage. Il se demande pourquoi l’Algérie ne fait pas partie de la force G5 Sahel? Pourquoi le G5 Sahel peine-t-il à avoir des financements? Il y voit en cette institution un échec programmé au regard de certains faits.

Koponibè Anselme Somé, également auteur, s’est plutôt intéressé au financement du terrorisme au Burkina Faso à travers son ouvrage « Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina Faso », broché le 1 juillet 2018 et dont on a malheureusement peu d’informations disponibles.

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire