Accueil A la une Burkina : l’opposition invite le gouvernement à désamorcer la grève annoncée des agents...

Burkina : l’opposition invite le gouvernement à désamorcer la grève annoncée des agents de Santé

737
0
Jean Hubert Bazié (à droite) et Adama Séré ont représenté l'opposition à la conférence de presse

Les partis politiques regroupés au sein du Chef de file de l’opposition, représentés par Jean-Hubert Bazié du parti de l’Espoir et Adama Séré du REDBF ont animé un point de presse, ce 2 avril 2019 à Ouagadougou  avec comme points abordés, la visite du chef du gouvernement au CFOP, les affrontements meurtriers à Zoaga et à Arbinda et sur la grève du syndicat des travailleurs de la santé. Sur ce dernier point, l’opposition invite le gouvernement à engager le dialogue pour désamorcer la grève.

Par rapport à la grève annoncée par le Syndicat national des Travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA) du 17 au 19 avril, les partis politiques affiliés au CFOP invite le gouvernement à entamer un dialogue avec ses agents pour éviter cette grève.

Appréciant la visite du Premier ministre au siège du Chef de file de l’opposition politique, Jean-Hubert Bazié du parti de l’Espoir et Adama Séré du REDBF ont salué la démarche. Ils précisent que cette visite annonce une rencontre avec le président du Faso pour un dialogue, qu’ils veulent « franc, sincère et dénué de tout calcul politicien ».

L’opposition dénonce le silence du gouvernement, alors qu’il pouvait agir, vu qu’il y a eu des signes avant-coureurs de l’affrontement dans la commune de Zoaga, province du Boulgou dans la nuit du 31 mars au 1er avril, faisant huit morts.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire